• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - Amiot, Pierre (1781-1839)
 BIOGRAPHIE 
MOD
Amiot, Pierre (1781-1839)
Article diffusé depuis le 18 octobre 2001
 




Cultivateur à Verchères; fit aussi du commerce et l'acquisition de biens fonciers. Nommé commissaire chargé d'effectuer le recensement dans Surrey en 1825, puis dans Verchères en 1831. Capitaine dans la milice depuis 1813, fut destitué en 1827 à cause de son opposition au gouverneur George Ramsay, réinstallé avec le grade de major en 1830, puis de nouveau démis en 1837. Sa commission de juge de paix fut également révoquée en 1837. Ayant pris part à la bataille de Saint-Charles le 25 novembre 1837, fut arrêté le 8 décembre. Emprisonné à Montréal, recouvra sa liberté au moment de l'amnistie de juillet 1838.

Élu député de Surrey à une élection partielle le 27 janvier 1813. Réélu en 1814, 1816, avril 1820, juillet 1820, 1824 et 1827. Élu dans Verchères en 1830 et 1834. Appuya généralement le parti canadien, puis le parti patriote, et vota pour les Quatre-vingt-douze Résolutions. Son mandat prit fin avec la suspension de la constitution, le 27 mars 1838.

Décédé à Verchères, le 31 janvier 1839, à l'âge de 57 ans et 10 mois. Inhumé dans le cimetière paroissial, le 4 février 1839.

Avait épousé dans sa paroisse natale, le 9 janvier 1804, Charlotte Brin, fille de l'agriculteur François Brin et de Marie Charron; puis, au même endroit, le 12 janvier 1807, Marie-Archange Chagnon, dit Larose, fille de l'agriculteur Michel Chagnon, dit Larose, et de Marie-Amable Guyon.

Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE


Il nait le 11 mars 1781. Il épousa Charlotte BRIN le 9 janvier 1804. Il épousa Marie-Archange CHAGNON dite Larose le 12 janvier 1807. Il fut agriculteur très prospère le avant 1816. Il fut député du comté de Surrey, Québec, Canada de 1816 à 1829.4 Il fut destitué de son poste de capitaine de milice, pour avoir pris part active, à titre de vice-président, à une assemblée publique tenue à Verchères, et dont la convocation avait pour objet le rappel de lord Dalhousie. le 1827. Il fut député du comté de Verchères, Québec, Canada de 1829 à 1838. Pierre AMIOT fut reinstauré et promu major de milice 1830 par Lord AYLMER.7 Pierre AMIOT fut de nouveau destitué de son poste de major de milice 1837 par Lord GOSFORD.8 Pierre AMIOT, Louis-Patrice RENAULT-BLANCHARD et Joseph BOULÉ prirent part à la bataille de Saint-Charles, Richelieu, Québec, Canada le 25 novembre 1837. Premier décembre 1837 la tête de Pierre AMIOT est mise à prix, 100 livres, par proclamation de Lord GOSFORD. 8 décembre 1837 Pierre AMIOT fut arrêté par LOISELLE chez lui, Verchères, Verchères, Québec, Canada. 8 juillet 1838 il recouvre la liberté, moyennant une caution de 1000 livres. Il décède le 31 janvier 1839 à Verchères, Verchères, Québec, Canada.
 

Recherche parmi 15772 individus impliqués dans les rébellions de 1837-1838.

 



Consulté 4488 fois depuis le 18 octobre
 Yolande Amyot  (8 juin 2006)
Bien intéressant, texte clair ! Pourquoi 2 articles ? Yolande Amyot prof. ...d`Histoire

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca