• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - François Rebello insiste pour la protection du patrimoine
 ACTUALITE 
MOD
François Rebello insiste pour la protection du patrimoine
Article diffusé depuis le 15 mai 2009
 


Au 75, chemin Saint-Pierre à Saint-Mathieu, la maison de Charles Sanguinet, pendu en même temps que son frère Ambroise, le 18 janvier 1839. À Saint-Mathieu la maison est connu sous le nom de la «maison du pendu».

Saint-Constant, 12 mai 2009—À l’occasion de la journée nationale des Patriotes, François Rebello rappelle leur combat pour l’indépendance du Québec et son ouverture sur le monde et souligne l’importance du projet de restauration des vieux presbytères de St-Constant, un haut lieu de rencontres patriotiques de en 1837-38.
En effet, pour François Rebello, Porte-parole de l’opposition officielle en matière de Travail, commémorer l’action patriotique de nos ancêtres nous rappelle l’importance de perpétuer leurs efforts et de redoubler d’ardeur, mais surtout de protéger leur héritage. « La restauration des vieux presbytères de St-Constant est un enjeu primordial pour la région et je suis heureux de constater que la communauté se mobilise pour protéger le patrimoine culturel et historique de la région, » a déclaré François Rebello.
François Rebello souligne que les sommes amassées par la société historique Lignery totalisent plus de 120 000 $, s’ajoutant à celles mises de coté par la ville de St-Constant qui sont de l’ordre de 200 000 $. « Nous discutons avec la fabrique et la société d’histoire pour présenter un projet à d’éventuel partenaire financier. Un projet comme celui visant à faire connaître l’histoire et à mettre en valeur les vieux presbytères, apportera beaucoup à la région, » a expliqué François Rebello, qui compte travailler fort pour que le projet voit le jour.
 La circonscription de Sanguinet
Pour François Rebello, c’est très enrichissant de connaître l’évolution de la circonscription au fil des époques. Il note l’importance de poser des gestes allant en ce sens dans l’avenir. « Plusieurs autres gestes de commémorations symboliques pourraient être faits dans un avenir proche, tel que celui d’accorder le nom de Sanguinet à la nouvelle circonscription qui verra le jour, en l’honneur des frères patriotes Sanguinet, qui ont été pendus lors des rebellions de 1838, » souligne François Rebello.
 L’indépendance; urgente !
Pour François Rebello, le projet indépendantiste est actuel, renouvelé et ancré dans les valeurs québécoises. « L’indépendance du Québec est nécessaire à son émancipation. Non seulement, pour notre culture, notre histoire et notre identité, mais pour que nous puissions agir avec pleine capacité sur notre économie, » a déclaré François Rebello.
Le Parti Québécois propose aux Québécois un projet ambitieux, celui de gagner toujours un peu plus de liberté, par des gestes posés un à un et des revendications claires. « C’est en démontrant concrètement les changements qu’apporteraient l’indépendance du Québec, en inspirant les citoyens et en suscitant leur passion que nous y parviendrons. Je crois que si nous étions un pays, il serait plus facile d’agir pour sauver nos emplois et éviter la fermeture de nos usines en intervenant directement auprès des maisons mères à l’étranger, non pas en tant que province, mais en tant que Pays légitime. C’est concret, mais c’est une réalité à laquelle nous nous buttons tous les jours, » a conclu François Rebello.

SOURCE : http://www.francoisrebello.com

 

Recherche parmi 15772 individus impliqués dans les rébellions de 1837-1838.

 



Consulté 2388 fois depuis le 15 mai 2009

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca