• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - Déposition judiciaire, ANQ Fonds P224, no. 48
 ANQ 
MOD
Déposition judiciaire, ANQ Fonds P224, no. 48
Article diffusé depuis le 28 mars 04
 


Les dépositions judiciaires, examens volontaires et affidavits déposés devant les tribunaux d'État entre 1837 et 1840 sont disponibles aux Archives nationales du Québec, annexe de Montréal.

Ces résumés sont tirés du Rapport de l'Archiviste de la province de Québec pour l'année 1926.


Examen de Louis Marchand, de Saint-Mathias (l9 février 1838). Le déposant dit qu'il est né en Hollande, et réside au pays depuis douze ans. Il a assisté à l'assemblée et a proposé une résolution. Le 17 novembre 1837, craignant d'être arrêté, il est parti pour les États-Unis en compagnie de son associé Eustache Soupras; a passé six semaines à Highgate. Pendant son séjour à Highgate, il a averti son commis de ne pas vendre les fusils qui étaient dans ses magasins à Saint-Césaire et à Saint-Jean-Baptiste- de-Rouville, mais de les jeter dans les puits; il a essayé d'exciter les sympathies des Américains en faveur des rebelles. Sur l'avis du colonel Marryatt, il s'est livré prisonnier au nommé Amable Loiselle qui l'a escorté jusqu'à Montréal.

 

Recherche parmi 16 491 individus impliqués dans les rébellions de 1837-1838.

 



Consulté 399 fois depuis le 28 mars 04

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca