• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - Charivari Saint-Blaise en octobre 1837
 EVENEMENT 
     
Charivari Saint-Blaise en octobre 1837
Article diffus depuis le 16-ao鹴-2002
 


Maison ancestrale de Dudley Flowers sur la Grande Ligne Saint-Blaise. Elle fut l'objet d'un charivari terrifiant la fin octobre de 1837.

Le territoire qu抩ccupe actuellement Saint-Blaise joue un r鬺e mineur lors des 関閚ements de 1837. Le 27 octobre, le chemin de la Grande Ligne est la sc鑞e de charivari men par le d閜ut de L扐cadie, le docteur Cyrille-Octave C魌, contre le lieutenant de milice Dudley Flowers sa r閟idence. Ce charivari est terrifiant et se poursuit trois nuits : 27, 28 et 29 octobre. Flowers craint le pire quand il remet sa commission et quitte avec sa famille.

Sain-Blaise, comme dans plusieurs villages du Haut-Richelieu, les Patriotes se rassemblent afin d掗laborer des plans d抋ttaque. Cependant, aucun groupe ne passe l抋ction. Le dernier rassemblement de 1837 se tient l抏xtr閙it de la Grande Ligne (Pointe--la-Mule). Les Patriotes d閒aits Saint-Charles le 25 novembre s抷 r閒ugient et prennent discr鑤ement la direction des 蓆ats-Unis.

D抋utres manifestations se produisent la Grande Ligne de Saint-Blaise. La mission protestante de Madame Henriette Odin-Feller est, elle aussi, visit閑. Des Patriotes s抏n prennent aux maisons des convertis. L抋rriv閑 de cette nouvelle religion dans la r間ion est consid閞閑 par plusieurs comme une nouvelle menace pour la soci閠 traditionnelle. Incapables de s掗tablir Montr閍l ou Saint-Jean o le clerg exerce une surveillance 閠roite, Louia Roussy, un missionnaire suisse et Henriette Odin-Feller fondent une mission sur les terres de colonisation, l o le clerg n抋 pas encore d抏mprise et o l抋bsence de services favorise les relations de bon voisinage. L抋bsence d掗cole et de m閐ecin fournit aux missionnaires un premier moyen d抋postolat. Ils gagnent la confiance de quelques familles, de telle sorte qu掄 l抋ube des R閎ellions la petite communaut protestante compte seize convertis et une dizaine de sympathisants, dont la majorit est de la descendance de Madame Lore, une protestante d抩rigine am閞icaine devenue catholique au moment de son mariage. Les Patriotes prennent la mission pour cible. Ils reprochent aux convertis d掙tre asservis au pouvoir anglais, de ne pas participer au mouvement et les accusent d掙tre venus troubler le pays en y apportant une religion suspecte.

Apr鑣 une s閞ie de charivaris devant les demeures des protestants, Odin-Feller et les familles convertis fuient aux Etats-Unis Champlain (NY).

La r閎ellin de 1837 marque une 閠ape dans la progression du protestantisme Saint-Blaise. Elle appara顃 aux yeux des 関ang閘istes anglais et suisses du Bas-Canada comme l抩ccasion de vaincre le plus grand obstacle de la conversion des Canadiens fran鏰is : l抜nfluence du clerg.

La description path閠ique qu抜ls font de leur exode de deux mois Champlain d閏lenche un courant de g閚閞osit aux Etats-Unis et en Suisse. De retour Grande Ligne, Mme Odin-Feller fait dsitribuer une cinquantaine de personnes des provisions, des graines de semence et des rem鑔es. Elle suspend les poursuites contre ceux qui ont saccag les demeures des convertis, puis elle se rend Napierville interc閐er en leur faveur aupr鑣 de Richard McGinnis, charg par le gouvernement de recevoir les d閜ositions et d抏xaminer les pr関enus. Elle 閏rit : 獷n g閚閞al, l抏sprit du peuple est tellement chang envers nous, qu抜l n抏st, je crois, aucune maison de la Grande Ligne dans laquelle je ne puis entrer maintenant.

Saint-Blaise n抏st pas le th殁tre de combats en novembre 1838. Cependant, on y d閜lore plusieurs actes de repr閟ailles contre les Patriotes. Des actes de pillage et des incendies sont signal閟 sur les propri閠閟 de Pierre Boursquet, Louis Dupuis, Ambroise Guay, Toussaint Martin, Jacques M閠ivier, Joseph Palin, Antoine Rocque, Cyprien Saint-Amant et Eustache Signouin.


SOURCE :Le Haut-Richelieu v閘o : circuit des Patriotes, 1993 : 44-50
 

Recherche parmi 15772 individus impliqu閟 dans les r閎ellions de 1837-1838.

 



Consult 7447 fois depuis le 16-ao鹴-200
 Votre nom  (30 octobre 2006)

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca