• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - George-Étienne Cartier aurait-il accepté d'être pendu?
 DOCUMENT 
MOD
George-Étienne Cartier aurait-il accepté d'être pendu?
Article diffusé depuis le 24 février 2012
 


Joseph-Adolphe Chapleau (1840-1898)

Le ministre fédéral Joseph-Adolphe Chapleau répliquant en 1885 à Wilfrid Laurier qui l'accuse d'avoir fait pendre Louis Riel.  Chapleau fait ici allusion à George-Étienne Cartier, mort en 1873, pour établir alors un lien entre la révolte métis et celle des Patriotes.

 



Tiré de Paul Terrien, Les grands discours de l'histoire du Québec, PUL, 2010 : 155-162.

 

Recherche parmi 15772 individus impliqués dans les rébellions de 1837-1838.

 



Consulté 3068 fois depuis le 24 février 2012

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca