• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - TACHÉ, Étienne-Paschal (1795-1865)
 BIOGRAPHIE 
MOD
TACHÉ, Étienne-Paschal (1795-1865)
Article diffusé depuis le 7 janvier 2001
 




Né et baptisé dans la paroisse Saint-Thomas (à Montmagny), le 5 septembre 1795, sous le prénom d'Étienne, fils de Charles Taché, coseigneur de Mingan et détenteur de la ferme du poste du roi de Chicoutimi, et de Geneviève Michon.

Fit des études au petit séminaire de Québec, qu'il interrompit pour servir dans la milice pendant la guerre de 1812; prit part aux batailles de Châteauguay (1813) et de Plattsburg (1814). Étudia la médecine à Québec, puis à Philadelphie; admis à la pratique de sa profession au Bas-Canada en 1819.

S'établit à Saint-Thomas, où il exerça jusqu'en 1841. Élu au Bureau d'examinateurs en médecine du district de Québec en 1831. Organisa l'assemblée des patriotes tenue à Montmagny en juin 1837; fit l'objet d'un mandat de perquisition, mais ne fut pas arrêté.

Élu député de L'Islet en 1841. Réélu en 1844. Appuya le groupe canadien-français. Son siège devint vacant en raison de sa nomination comme adjudant général adjoint de la milice du Bas-Canada, le 1er juillet 1846. Occupa ce poste jusqu'à son entrée au Conseil exécutif, le 11 mars 1848. Fit partie des ministères La Fontaine-Baldwin, Hincks-Morin et MacNab-Morin, puis forma un ministère avec Allan Napier MacNab en 1855 et un autre avec John Alexander Macdonald en 1856: fut conseiller exécutif du 11 mars 1848 au 25 novembre 1857, commissaire des Travaux publics du 11 mars 1848 au 26 novembre 1849, receveur général du 27 novembre 1849 au 23 mai 1856, commissaire des Terres de la couronne du 16 juin au 25 novembre 1857; également membre du Conseil des commissaires des chemins de fer du 30 août 1851 au 23 mai 1856 et représentant du gouvernement au conseil d'administration du Grand Tronc du 20 novembre 1852 au 28 juillet 1857.

Démissionna comme chef du gouvernement le 20 novembre 1857. Déclina l'offre de devenir adjudant général de la milice en 1858, mais accepta en 1860 la charge de président du Conseil de l'instruction publique et celle d'aide de camp du prince de Galles, pendant son séjour au Canada, avec le grade de colonel honoraire de l'armée britannique. Le 30 mars 1864, forma, avec John Alexander Macdonald, un ministère qui, bien que défait en Chambre le 14 juin, ne fut pas dissous, mais remanié en juin: fut conseiller exécutif et receveur général jusqu'à sa mort; présida la conférence de Québec en octobre 1864. Fit partie du Conseil législatif à compter du 23 mai 1848; en fut président du 19 avril 1856 au 25 novembre 1857.

Fait chevalier (sir) en 1858. Nommé commandeur de l'ordre de Saint-Grégoire-le-Grand. Auteur de Quelques réflexions sur l'organisation des volontaires et de la milice de cette province (Québec, 1863).

Décédé en fonction dans la paroisse Saint-Thomas (à Montmagny), le 30 juillet 1865, à l'âge de 69 ans et 10 mois. Après des obsèques nationales, fut inhumé dans le cimetière paroissial, le 2 août 1865.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame de Québec, le 18 juillet 1820, Sophie Baucher, dit Morency, de Beaumont, fille du navigateur Joseph Baucher, dit Morency, et de Marie-Angélique Fraser.

Frère de Jean-Baptiste Taché. Neveu de Pascal Taché. Oncle de Joseph-Charles Taché.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.

Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 

Recherche parmi 15772 individus impliqués dans les rébellions de 1837-1838.

 



Consulté 2009 fois depuis le 7 janvier 2

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca