• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - RYLAND, Herman Witsius (~1759-1838)
 BIOGRAPHIE 
MOD
RYLAND, Herman Witsius (~1759-1838)
Article diffusé depuis le 7 janvier 2001
 




Né en Angleterre, probablement à Warwick, dans le Warwickshire, ou à Northampton, vers 1759, fils de John Collett Ryland, ministre baptiste et instituteur, et d'Elizabeth Frith.

Étudia d'abord avec son père, puis se prépara à la carrière militaire.

En 1781, ayant obtenu le poste de sous-trésorier-payeur général adjoint des troupes britanniques en Amérique du Nord, fut affecté à Lancaster, en Pennsylvanie. En décembre 1783, s'embarqua pour l'Angleterre, où il fut démobilisé. Choisi, en 1793, comme secrétaire civil par le gouverneur du Bas-Canada Guy Carleton, arriva à Québec en septembre. En 1796, fut nommé greffier du Conseil exécutif et resta secrétaire du nouveau gouverneur, Robert Prescott; en 1798, démissionna de ce dernier poste, prit un congé comme greffier et se rendit en Angleterre avec sa famille.

Revint à Québec en juillet 1799 à titre de secrétaire civil du lieutenant-gouverneur Robert Shore Milnes et de greffier du Conseil exécutif. Obtint, en 1802, la charge de greffier de la couronne en chancellerie. Conserva son poste de secrétaire sous les gouverneurs James Henry Craig (1807) et George Prevost (1811). Envoyé en mission en Angleterre en 1810; nommé trésorier, puis secrétaire de la Commission des biens des jésuites en 1811. De retour à Québec en juin 1812, constata son éviction comme secrétaire civil. En 1815, fut accusé d'avoir enfreint les droits et privilèges de la Chambre d'assemblée, à titre de greffier de la couronne en chancellerie, mais l'ordre d'arrestation fut rescindé. Ses nominations comme greffier furent renouvelées en 1830.

Nommé au Conseil législatif le 17 décembre 1811; y siégea jusqu'à la suspension de la constitution, le 27 mars 1838.

Décédé dans son domaine, à Beauport, le 20 juillet 1838, à l'âge d'environ 79 ans. Les obsèques eurent lieu dans la cathédrale anglicane Holy Trinity de Québec, le 22 juillet 1838.

Avait épousé à Québec, probablement dans l'église anglicane, vers le 26 décembre 1794, Charlotte Warwick, d'origine anglaise.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.

Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 

Recherche parmi 15772 individus impliqués dans les rébellions de 1837-1838.

 



Consulté 2250 fois depuis le 7 janvier 2

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca