• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - RODIER, Charles-Séraphin (1797-1876)
 BIOGRAPHIE  Partager      
RODIER, Charles-Séraphin (1797-1876)
Article diffusé depuis le 7 janvier 2001
 




Né à Montréal, le 3 octobre 1797, fils de Jean-Baptiste Rodier, forgeron, et de Catherine Le Jeune.

Fit ses études au collège de Montréal.

Débuta dans le commerce vers 1816 et ouvrit une boutique de nouveautés à Montréal-Est. Fut aussi commerçant de gros et d'importations en provenance de France et de Grande-Bretagne. Se retira des affaires vers 1836, puis étudia le droit auprès de Mes Alexander Buchanan et Samuel Cornwallis Monk. Admis au barreau du Bas-Canada le 25 mars 1841, il pratiqua très peu sa profession par la suite.

Occupa le poste de directeur de la Banque Jacques-Cartier. En février 1839, il fut nommé membre de la commission d'enquête concernant les pertes encourues durant la rébellion de 1837 et 1838. Commissaire du havre de Montréal de 1840 à 1850 et de 1859 à 1862. Bienfaiteur de plusieurs institutions de charité et commissaire des enfants trouvés et des indigents malades de la région de Montréal pendant quelques années. Enseigne et quartier-maître du 2e bataillon de la milice de Montréal en 1821, il fut promu lieutenant en 1828, capitaine en 1831, major en 1847, et lieutenant-colonel du 7e bataillon en 1862.

Conseiller municipal du quartier Montréal-Ouest de 1833 à 1836. Nommé juge de paix chargé d'administrer la ville en 1837, puis président du nouveau conseil municipal. Fit également partie du conseil nommé par le gouverneur pour administrer Montréal de 1840 à 1842. Échevin du quartier Saint-Antoine en 1849 et 1850. Maire de Montréal de 1858 à 1862. Nommé conseiller législatif de la division de Lorimier le 2 novembre 1867, il appuya le Parti conservateur.

Décédé en fonction à Montréal, le 3 février 1876, à l'âge de 78 ans et 4 mois. Inhumé à Montréal, dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le 8 février 1876.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame de Montréal, le 8 septembre 1825, Marie-Louise Lacroix, fille de Paul Lacroix et de Catherine Launière.

Cousin d'Édouard-Étienne Rodier. Oncle de Charles-Séraphin Rodier, sénateur de 1888 à 1890.

Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 1576 fois depuis le 7 janvier 2

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca