• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - POTHIER, Toussaint (1771-1845)
 BIOGRAPHIE  Partager      
POTHIER, Toussaint (1771-1845)
Article diffusé depuis le 7 janvier 2001
 




Né à Montréal et baptisé sous le prénom de Jean-Baptiste, dans la paroisse Notre-Dame, le 16 mai 1771, fils de Louis-Toussaint Pothier, commerçant de fourrures, et de Louise Courraud Lacoste.

S'engagea tôt dans la traite des fourrures. Fut agent de la Michilimackinac Company de 1806 à 1810 et fit partie de la South West Fur Company, formée en 1811. Pendant la guerre de 1812, participa, en qualité d'officier de milice, à la prise du poste de traite américain de Michillimakinac (Mackinac Island, Michigan). Investit dans la propriété foncière, notamment dans le centre de Montréal, et acquit, en 1814, les seigneuries de Lanaudière et de Carufel, qu'il mit en valeur. Administrateur de la succession du beau-père de Denis-Benjamin Viger. Nommé, en 1832, arbitre dans le partage des revenus des douanes entre le Haut et le Bas-Canada. Actionnaire de la Compagnie des propriétaires du chemin à lisses de Champlain et du Saint-Laurent (1836). Membre du Conseil législatif du 22 juillet 1824 jusqu'à la suspension de la constitution, le 27 mars 1838. S'occupa d'administration municipale, à Montréal, avant 1833. Fit partie du Conseil spécial du 2 avril 1838 jusqu'à la dissolution de ce conseil, en juin, et à nouveau du 2 novembre 1838 jusqu'à l'entrée en vigueur de l'Acte d'Union, le 10 février 1841; en fut président du 5 novembre 1838 au 11 novembre 1839. Fut conseiller exécutif de novembre 1838 jusqu'à l'Union.

Obtint plusieurs postes de commissaire. Fut nommé shérif de Montréal en 1839. L'un des fondateurs de la Société d'histoire naturelle de Montréal en 1827.

Décédé à Montréal, le 22 octobre 1845, à l'âge de 74 ans et 5 mois. Inhumé dans l'église Notre-Dame, le 25 octobre 1845.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame de Montréal, le 10 janvier 1820, Anne-Françoise Bruyeres, fille de Ralph Henry Bruyeres, ingénieur militaire, et de Janet Dunbar.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.

Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 1557 fois depuis le 7 janvier 2

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca