• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - MASSON, Joseph (1791-1847)
 BIOGRAPHIE 
MOD
MASSON, Joseph (1791-1847)
Article diffusé depuis le 7 janvier 2001
 




Né à Saint-Eustache et baptisé dans la paroisse du même nom, le 5 janvier 1791, fils d'Antoine Masson, menuisier, et de Suzanne Pfeiffer (Payfer).

Fit l'apprentissage du commerce à titre de commis chez un marchand de Saint-Benoît (Mirabel), de 1807 à 1809. S'établit à Montréal, où il entra, vers 1812, au service d'une société commerciale d'origine écossaise spécialisée dans l'import-export; en 1815, en devint l'un des associés. De 1830 à 1847, conquit la première place au sein de l'entreprise, qui comptait une maison à Glasgow, en Écosse, une à Québec et une à Montréal. S'engagea aussi dans l'acquisition de bateaux, la construction de canaux et de chemins de fer. Lié à la mise sur pied et à l'exploitation de compagnies qui fournissaient l'eau et l'éclairage au gaz à Montréal, Québec et Toronto. Actionnaire, à compter de 1824, de la Banque de Montréal, fut élu membre de son conseil d'administration en 1826 et vice-président en 1834. Investit dans la propriété foncière à Montréal et acquit la seigneurie de Terrebonne en 1832.

Nommé au Conseil législatif le 16 octobre 1834, en fit partie jusqu'à la suspension de la constitution, le 27 mars 1838. S'occupa d'administration municipale, à Montréal, avant 1833, puis entre 1836 et 1840; représenta le quartier Centre au conseil municipal de 1842 à 1844.

Officier de milice. Membre du Committee of Trade de Montréal (1824). Premier marguillier de la paroisse Notre-Dame de Montréal (1828).

Décédé à Terrebonne, le 15 mai 1847, à l'âge de 56 ans et 4 mois. Inhumé dans l'ancienne église de la paroisse Saint-Louis-de-France, le 18 mai 1847; ses restes furent transportés, le 20 mars 1880, dans le caveau de la famille Masson, dans l'église actuelle de la même paroisse.

Avait épousé dans la paroisse de La Nativité-de-la-Très-Sainte-Vierge, à Laprairie (La Prairie), le 6 avril 1818, Marie-Geneviève-Sophie Raymond, fille du marchand Jean-Baptiste Raymond et de Marie-Clotilde Girardin, et future belle-fille d'Edme Henry.

Père d'Édouard et de Louis-François-Rodrigue Masson. Oncle par alliance de Charles-François-Xavier Baby.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.

Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 

Recherche parmi 15772 individus impliqués dans les rébellions de 1837-1838.

 



Consulté 2008 fois depuis le 7 janvier 2

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca