• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - LACOSTE, Louis (1798-1878)
 BIOGRAPHIE  Partager      
LACOSTE, Louis (1798-1878)
Article diffusé depuis le 7 janvier 2001
 




Né à Boucherville, le 3 avril 1798, fils de Louis Lacoste et de Joséphine Dubois.

Étudia au petit séminaire de Montréal de 1810 à 1815, puis fit l'apprentissage du droit. Reçut une commission de notaire en 1821.

Exerça sa profession à Boucherville. Fut président de la Chambre des notaires du district de Montréal et officier de milice.

Élu député de Chambly en 1834; appuya le parti patriote. En raison de sa participation à la rébellion, fut emprisonné à Montréal du 8 décembre 1837 au 7 juillet 1838. Son mandat prit fin avec la suspension de la constitution, le 27 mars 1838. Élu dans Chambly à une élection partielle le 23 octobre 1843. Réélu en 1844. Fit partie du groupe canadien-français. Ne s'est pas représenté en 1848. Élu dans Chambly à une élection partielle le 25 septembre 1849. Réélu en 1851. Réformiste; mis sous la garde du sergent d'armes le 5 novembre 1852 pour absence injustifiée, fut libéré après avoir fourni des explications. Ne s'est pas représenté en 1854. Élu dans Chambly en 1858; bleu; démissionna en 1861. Élu conseiller législatif de la division de Montarville à une élection complémentaire le 17 juin 1861, prêta serment le 20 mars 1862; conserva son siège jusqu'à l'avènement de la Confédération, le 1er juillet 1867. Sénateur de la division de Montarville à compter du 23 octobre 1867. Appuya le Parti conservateur.

Décédé en fonction à Boucherville, le 26 novembre 1878, à l'âge de 80 ans et 7 mois. Inhumé dans le caveau de l'église Sainte-Famille, le 2 décembre 1878.

Avait épousé dans la paroisse Sainte-Famille, à Boucherville, le 14 janvier 1823, Catherine de Labruère, fille du seigneur René Boucher de La Bruère et de sa première femme, Catherine Perrault; puis, dans la paroisse Saint-Charles, à Saint-Charles-sur-Richelieu, le 29 septembre 1835, Charlotte Mount, [fille de Philip Mount et de Christiane Munro], et veuve de Louis-François-Jacques Genevay; enfin, dans la paroisse Sainte-Famille, à Boucherville, le 17 novembre 1838, Tha‹s Proulx, fille de Louis-Basile Proulx et de Tha‹s Foizy.

Père d'Alexandre Lacoste.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.

Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 2520 fois depuis le 7 janvier 2

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca