• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - HOLMES, Benjamin (1794-1865)
 BIOGRAPHIE 
MOD
HOLMES, Benjamin (1794-1865)
Article diffusé depuis le 7 janvier 2001
 




Né à Dublin (en république d'Irlande), le 23 avril 1794, fils de Thomas Holmes, militaire, et de Susanna Scott.

Arriva à Montréal en 1801 en compagnie de ses parents. En 1812, entreprit de faire l'apprentissage du commerce, notamment chez Horatio Gates; pendant la guerre, servit dans les Canadian Light Dragoons, mais fut fait prisonnier en octobre 1813. Après sa libération en juillet 1814, fit du commerce dans le Haut-Canada. En novembre 1817, entra au service de la Banque de Montréal comme préposé aux escomptes; accéda en 1827 au poste de caissier (directeur général), dont il démissionna le 21 février 1846. Prit part à la répression de la rébellion de 1837-1838, à titre de lieutenant-colonel de la Montreal Light Infantry.

Élu député de la cité de Montréal en 1841; d'abord unioniste et tory, puis indépendant, se rangea en 1842 du côté du groupe canadien-français. Démissionna le 1er février 1844. Élu dans la cité de Montréal en 1848; de tendance libérale, puis appuya le groupe canadien-français, mais s'en dissocia lorsqu'il signa le Manifeste annexionniste et qu'il fut élu vice-président de l'Association constitutionnelle de Montréal en 1849; redevint de tendance libérale. Ne se serait pas représenté en 1851. S'occupa d'administration municipale, à Montréal, avant 1833, puis représenta le quartier Ouest au conseil municipal de 1842 à 1846 et en 1850-1851; défait à la mairie en 1860.

S'engagea dans le commerce de produits finis en août 1846, en s'associant avec John Young (cité de Montréal); de février 1848 à décembre 1849, fit affaire sous le nom de Holmes, Young, and Knapp. Fut vice-président du chemin à lisses du Saint-Laurent et de l'Atlantique, puis du Grand Tronc de 1853 à 1858; administrateur de la Banque de Montréal de 1853 à 1865. Nommé, en décembre 1863, percepteur des douanes à Montréal.

Décédé à Montréal, le 23 mai 1865, à l'âge de 71 ans et un mois.

Avait épousé dans l'église anglicane Christ Church, à Montréal, le 5 juin 1819, Élisabeth Arnoldi, fille du docteur Daniel Arnoldi et d'Élisabeth Franchère.

Beau-père de Charles Dewey Day.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.

Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 

Recherche parmi 15772 individus impliqués dans les rébellions de 1837-1838.

 



Consulté 1873 fois depuis le 7 janvier 2

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca