• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - HART, Ezekiel (1770-1843)
 BIOGRAPHIE  Partager      
HART, Ezekiel (1770-1843)
Article diffusé depuis le 7 janvier 2001
 




Né à Trois-Rivières, le 15 mai 1770, fils d'Aaron Hart, commerçant, prêteur et propriétaire foncier, et de Dorothea Judah. Son prénom s'orthographiait parfois Ezechiel.

Fit une partie de ses études aux États-Unis.

En 1792, fut associé aux affaires de son père: magasin à Trois-Rivières et commerce des fourrures. En 1793, se trouvait à New York. Avec deux de ses frères et l'appui financier de son père, fonda à Trois-Rivières, en 1796, la M. and E. Hart Company, qui mit sur pied une brasserie, une malterie, une potasserie, une perlasserie et peut-être une boulangerie; s'en retira vers 1800. Par la suite, s'engagea dans le commerce d'import-export, l'exploitation d'un magasin général, l'investissement foncier, principalement à Trois-Rivières et à Cap-de-la-Madeleine; hérita de la seigneurie de Bécancour. Admis dans la milice en 1803, servit pendant la guerre de 1812; fut promu colonel en 1830. Un des fondateurs de la Banque de Montréal en 1817.

Défait dans Trois-Rivières en 1804. Élu député de Trois-Rivières à une élection partielle le 11 avril 1807; on contesta la validité du serment qu'il avait prêté en raison de ses croyances religieuses, et il ne fut pas autorisé à prendre son siège à l'ouverture de la session le 29 janvier 1808; consentit à prêter serment à nouveau le 12 février, mais, le 20 février, fut expulsé par la Chambre à cause de sa religion juda‹que, et son siège fut déclaré vacant. Réélu en 1808; appuya le parti des bureaucrates; fut de nouveau expulsé par la Chambre pour la même raison le 5 mai 1809. Ne s'est pas représenté en 1809.

Décédé à Trois-Rivières, le 16 septembre 1843, à l'âge de 73 ans et 4 mois. Après d'imposantes obsèques, fut inhumé dans le deuxième cimetière juif de Trois-Rivières.

Avait épousé à New York, en février 1794, Frances Lazarus, nièce d'Ephraim Hart et de Frances Noah.

Cousin de Henry Judah.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.

Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 2143 fois depuis le 7 janvier 2

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca