• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - GUILLET, Louis (1788-1868)
 BIOGRAPHIE  Partager      
GUILLET, Louis (1788-1868)
Article diffusé depuis le 7 janvier 2001
 




Né à Batiscan et baptisé dans la paroisse Saint-François-Xavier, le 28 janvier 1788, fils de Jean-Baptiste Guillet, marchand, et de Marguerite Langlois.

Fit l'apprentissage du notariat auprès de François-Xavier Larue, à Pointe-aux-Trembles (Neuville). Reçut une commission de notaire en 1809.

Pratiqua sa profession à Sainte-Geneviève-de-Batiscan jusqu'en 1863. Fut juge de paix et commissaire au tribunal des petites causes. Obtint d'autres postes de commissaire. Se vit refuser le poste d'agent de certains fiefs, dans le district de Trois-Rivières, en 1842. Fut sous-agent pour percevoir les rentes dues au bureau des biens des jésuites.

Élu député de Champlain en 1844. Réélu en 1848. Membre du groupe canadien-français, puis réformiste. Défait en 1851.

Décédé à Batiscan, le 28 octobre 1868, à l'âge de 80 ans et 9 mois. [Inhumé au même endroit, le 30 octobre 1868.]

Avait épousé à Sainte-Geneviève-de-Batiscan, vers 1818, Louise Leclerc.

Frère de Valère Guillet. Beau-frère d'Alexis Rivard.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.

Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 2005 fois depuis le 7 janvier 2

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca