• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - GIROUARD, Jean-Joseph (1794-1855)
 BIOGRAPHIE 
MOD
GIROUARD, Jean-Joseph (1794-1855)
Article diffusé depuis le 7 janvier 2001
 




Né à Québec, le 13 novembre 1794, puis baptisé le 14, dans la paroisse Notre-Dame, fils de Joseph Girouard, entrepreneur en construction navale, et de Marie-Anne Baillairgé.

Étudia sous la direction d'un curé ami de la famille de sa mère, à Sainte-Famille, île d'Orléans (1805), Sainte-Anne-des-Plaines (1806-1811) et Saint-Eustache. A compter de 1811, fit l'apprentissage du notariat, dans l'île de Montréal d'abord, à Saint-Eustache ensuite. Reçut sa commission de notaire en 1816.

Exerça le notariat à Saint-Benoît (Mirabel) où il s'établit en 1816. Pendant la guerre de 1812, avait servi comme volontaire, puis à titre d'adjudant dans la milice. Au début de 1828, quitta la milice pour protester contre la destitution d'autres officiers patriotes.

Élu sans opposition député de Deux-Montagnes à une élection partielle le 20 décembre 1831; appuya généralement le parti patriote. Réélu en 1834; donna son appui au parti patriote. Son mandat prit fin avec la suspension de la constitution, le 27 mars 1838.

Fit l'objet d'un mandat d'arrêt pour haute trahison en raison de sa participation à la rébellion de 1837; tenta de se réfugier aux États-Unis, mais, s'étant ravisé, se livra. Fut emprisonné à Montréal, de décembre 1837 à juillet 1838, et de nouveau, du 4 novembre jusqu'au 27 décembre 1838. Retourna à Saint-Benoît, où sa maison avait été incendiée par les troupes britanniques, et reprit l'exercice de sa profession. En 1842, déclina l'offre de faire partie du gouvernement.

Est l'auteur de Relation historique des événements de l'élection du comté du lac des Deux Montagnes en 1834 [...] (Montréal, 1835) et le coauteur de «Journal de famille de J.-J. Girouard et d'Émélie Berthelot» (conservé aux Archives nationales du Québec à Québec). Dessinateur et portraitiste, fit, pendant son incarcération en 1837-1838, le portrait d'autres patriotes. Décédé à Saint-Benoît (Mirabel), le 18 septembre 1855, à l'âge de 60 ans et 10 mois. Inhumé le 21 septembre 1855, dans la chapelle de l'hospice Youville, dont il était cofondateur.

Avait épousé dans la paroisse Saint-Benoît (à Mirabel), le 24 novembre 1818, Marie-Louise Félix, fille de Pierre Félix et de Marie-Louise Lacelle; puis, à Saint-Eustache, le 30 avril 1851, Marie-Émélie Berthelot, fille du notaire Joseph-Amable Berthelot et de Marie-Michelle Hervieux.

Père de Jean Girouard et de Joseph Girouard, député à la Chambre des communes du Canada. Oncle de Léandre Dumouchel et de Félix-Hyacinthe Lemaire.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.

Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 

Recherche parmi 15772 individus impliqués dans les rébellions de 1837-1838.

 



Consulté 2216 fois depuis le 7 janvier 2

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca