• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - GINGRAS, Jean-Élie (1804-1891)
 BIOGRAPHIE 
MOD
GINGRAS, Jean-Élie (1804-1891)
Article diffusé depuis le 7 janvier 2001
 




Né à Québec et baptisé dans la paroisse Notre-Dame, le 5 juin 1804, fils de Joseph Gingras, navigateur, et de Josephte Millotte. Signait J. Elie Gingras.

Exerça d'abord le métier de navigateur, puis se lança dans la construction de navires. Fut membre de la Maison de la Trinité de Québec.

Fit partie du conseil municipal de Québec en 1850-1851. Élu conseiller législatif de la division de Stadacona à une élection complémentaire le 19 septembre 1864, conserva son siège jusqu'à l'avènement de la Confédération, le 1er juillet 1867. Nommé conseiller législatif de la division des Laurentides le 2 novembre 1867, démissionna le 10 décembre 1887. Appuya le Parti conservateur.

Décédé dans le quartier Saint-Sauveur, à Québec, le 13 avril 1891, à l'âge de 86 ans et 10 mois. Après des obsèques célébrées en l'église Saint-Roch, fut inhumé dans le cimetière Saint-Charles, le 15 avril 1891.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame de Québec, le 7 novembre 1826, Reine Labbé, fille du charpentier Jacques Labbé et de Geneviève Forton; puis, au même endroit, le 15 septembre 1856, Caroline Lacroix, fille de Louis Lacroix et d'Élisabeth Pain; puis, dans la même paroisse, le 21 septembre 1887, Marie-Rébecca Godbout, fille du pilote Laurent Godbout et de Marguerite Lapointe.

Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 

Recherche parmi 15772 individus impliqués dans les rébellions de 1837-1838.

 



Consulté 1654 fois depuis le 7 janvier 2

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca