• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - Nils Von Schoultz (Von Schultz) (1807-1838)
 BIOGRAPHIE  Partager      
Nils Von Schoultz (Von Schultz) (1807-1838)
Article diffusé depuis le 19-mai-01
 




Nils Von Schoultz (Von Schultz) est né en octobre 1807 à Kuopio en Finlande sous le nom de Nils Gustaf Ulric. (Stagg, 1988, p.843) En 1821, après avoir complété ses études en sciences avec succès (W.Green, 1838), il entreprend un carrière militaire en Suède (Stagg, 1988, p.843). En 1831, il se joint aux forces rebelles polonaises qui combattent la Russie. Il y est fait prisonnier, mais il réussit à fuir en France où il s'engage dans les légions étrangères. Il y reste peu de temps et c'est en retournant en Suède, en 1833, qu'il rencontre Ann Cordélia Campbell qui devient son épouse. En 1836, alors qu'il voyage pour affaires, il décide de partir pour l'Amérique et d'y chercher fortune. Il arrive à New York en tant que chimiste sous le nom de Nils Scholtewskii von Schoultz, chimiste polonais de 39 ans. Après avoir travaillé à un laboratoire, il s'installe à Salina, Syracuse, avec un de ses amis, Warren Green (Stagg, 1988, p.843). C'est à cette époque qu'il entend parler des Patriotes et de leurs problèmes. (W.Green, 1838).

À l'automne 1838, il entend parler des Patriotes canadiensa liberté (Lindsey, 1910, p.8) et il se joint à l'organisation des Hunter's Lodges (Stagg, 1988, p.844). On lui propose d'aller à Ogdensburg pour rencontrer le général Birge de l'armée patriote. Avec plusieurs Chasseurs, il s'embarque sur le paquebot United States, qui traîne deux goélettes, en direction de Ogdensburg. Le Général Birge ordonne à Von Schoultz de prendre une goélette, d'aller directement à Prescott et de s'emparer du Fort Wellington où les autres vont aller le rejoindre plus tard. C'est ce qui l'amène à prendre le commandement du bateau le 11 novembre au soir. Ainsi, des trois navires partis pour Prescott, seul le navire de Von Schoultz arrive à destination. Il décide de débarquer près d'un moulin à vent, mais les autorités de Prescott sont alertées et la milice locale met les rebelles en échec. Les 180 chasseurs s'installent dans le moulin et dans les édifices autour. La bataille fait rage pendant 5 jours. Les Chasseurs n'ont plus de munition et ils ne reçoivent pas le renfort espéré car l'armée britannique tient les voies navales. Von Schoultz n'a d'autre choix que de se rendre le 16 novembre(Stagg, 1987, p.871).

Grâce à son charisme, Von Schoultz attire la sympathie des Anglais impressionnés par ses faits d'arme. On lui obtient les services d'un jeune avocat de Kingston, John A. Macdonald et il sera jugé le 26 novembre 1838. Malgré tout, il refuse de désavouer ses actes et il est pendu le 8 décembre 1838 avec 10 autres prisonniers (Stagg, 1988, p.844).

Dans son testament, il lègue sa fortune présumée à sa femme, à sa mère, à son ami Warren Green et à la nièce de celui-ci, Émélie Field, qu'il courtisait. De plus, une bonne partie de cet argent devait être donné aux veuves de quatre soldats britanniques tués pendant la bataille. Finalement, une somme d'argent devait aussi permettre de financer l'établissement catholique de Kingston, le Regiopolis College. (Stagg, 1988, p.844)

Jean-François Lefebvre

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 2649 fois depuis le 19-mai-01
   (2 février 2005)
c`Est cool

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca