• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - L'蒰lise presbyt閞ienne au Bas-Canada
 ANALYSE 
     
L'蒰lise presbyt閞ienne au Bas-Canada
Article diffus depuis le 19-mai-01
 




L'蒰lise presbyt閞ienne, religion officielle d'蒫osse, se caract閞ise par une organisation conjointe de la颿s et de pasteurs. Sa doctrine, inspir閑 de la pens閑 de Calvin, pr閟ente un Dieu glorieux, ma顃re des destin閑s humaines (DUMAS, 1985 : 63). D閖 sous le r間ime fran鏰is, des huguenots calvinistes se sont install閟 en Nouvelle-France pour commercer ou pour fuir la pers閏ution. Cependant, la r関ocation de l'蒬it de Nantes interdit le protestantisme dans la colonie. On d閚ombre dans l'arm閑 britannique plusieurs presbyt閞iens s'閠ant 閠ablis dans la nouvelle colonie anglaise. Le r関閞end George Henry est le premier occuper la fonction de ministre presbyt閞ien pour la congr間ation de la ville de Qu閎ec. En 1767, les membres de l'蒰lise d'蒫osse obtiennent un lieu de rassemblement l'int閞ieur du coll鑗e j閟uite. En 1795, Alexander Spark succ鑔e Henry lors du d閏鑣 de ce dernier. Certains membres, insatisfaits de la doctrine de Spark, se s閜arent pour fonder la congr間ation 関ang閘ique (GREEG, 1885 : 149). En 1802, Spark s'adresse George III pour obtenir la construction d'une 蒰lise presbyt閞ienne. Il essuie un refus, mais se voit finalement accord un emplacement en 1808. Deux ans plus tard, l'蒰lise Saint-Andrew, situ閑 sur la rue Sainte-Anne, est ouverte au public. Spark c閘鑒re des mariages dans la congr間ation m阭e s'il n'a pas l間alement le droit de tenir des registres civils. Les presbyt閞iens n'obtiennent ce pouvoir qu'en 1815. Qu閎ec et Montr閍l s'av鑢ent les seuls endroits au Bas-Canada o s'implante une congr間ation presbyt閞ienne avant 1817. En 1786, John Bethune fonde la congr間ation de Montr閍l avant de s'installer au HAUT-CANADA. Avec Spark et Bethume, John Young rassemble les croyants du Haut et du Bas Canada dans un projet de consistoire, mais cette union se r関鑜e 閜h閙鑢e (GREEG, 1885 : 191). Cr殚e en 1807, l'間lise Saint-Peter est son tour subdivis閑 en 1822 avec la cr閍tion de l'American Presbyterian Church. En 1818, Robert Easton, William Smart et William Taylor associent des congr間ations pour former le Consistoire des Canadas. Suivra de pr鑣 une tentative de cr閍tion de Synode des Canadas, dont Easton et sa congr間ation sont exclus. Les d閏hirures qui affectent l'蒰lise presbyt閞ienne sur les plans doctrinal, social et national ne favorisent pas ses d閙arches face aux autorit閟 politiques et au clerg anglican (RUDIN, 1986 : 107-108).

L'argent promis au clerg protestant dans l'Acte Constitutionnel cr閑 la controverse et envenime les relations entre les 蒰lises anglicane et presbyt閞ienne. Dans le HAUT-CANADA, les r閟erves du clerg repr閟entent quelque trois millions d'鈉res de terre, que monopolise l'蒰lise d'Angleterre titre d'蒰lise officielle (GREEG, 1885 : 408). Ce titre est aussi revendiqu par les presbyt閞iens, dans la mesure o leur religion se trouve officialis閑 en 蒫osse. Le partage des r閟erves du clerg consiste, pour bien des 蒫ossais, leur montrer s'ils sont consid閞閟 comme une nation au sein de la colonie (GREEG, 1885 : 407). Le d閜ut du HAUT-CANADA William Morris a cette cause particuli鑢ement c渦r et en fait un probl鑝e public en attirant l'attention sur la question. Pour renforcer le poids des revendications, il s'av鑢e n閏essaire d'am閘iorer la coh閟ion entre les diff閞entes divisions de l'蒰lise presbyt閞ienne. C'est pourquoi, en 1831, le Synode de l'蒰lise presbyt閞ienne du Canada est cr殚. Le parlement britannique r閜ondra aux demandes de la population par le Clergy Reserve Act en 1840. Il accorde deux fois plus d'argent l'蒰lise d'Angleterre qu' l'蒰lise d'蒫osse, mais Morris incite ses cong閚鑢es accepter cette concession (BRIDGMAN, 1985 : 710).

Marie Beauchamp

 

Recherche parmi 15772 individus impliqu閟 dans les r閎ellions de 1837-1838.

 



Consult 3405 fois depuis le 19-mai-01
 Votre nom  (3 mai 2006)

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca