• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - L'蒰lise m閠hodiste au Bas-Canada
 ANALYSE 
     
L'蒰lise m閠hodiste au Bas-Canada
Article diffus depuis le 19-mai-01
 




Au milieu du XVIII鑝e si鑓le, John Wesley, pasteur r閒ormiste exclus de l'蒰lise anglicane, fonde une nouvelle communaut protestante. Le m閠hodisme est bas sur la r関閘ation et sur la relation entretenue entre l'individu et Dieu. Cette nouvelle 蒰lise obtient beaucoup de succ鑣 en Angleterre ainsi qu'aux 蓆ats-Unis. Elle appara顃 au Canada avec l'閠ablissement d'officiers de l'arm閑 britannique dans la nouvelle colonie anglaise, apr鑣 la conqu阾e. M. Tuffey, du 44鑝e r間iment, arrive au Bas-Canada en 1780 et devient le premier pasteur m閠hodiste. Six ann閑s plus tard, George Neal, du British Cavalry Regiment , s'installe quant lui dans le HAUT-CANADA pour pr阠her cette m阭e religion. Apr鑣 l'arriv閑 des soldats britanniques, la population m閠hodiste profite de l'immigration des Loyalistes fuyant la r関olution am閞icaine. Au Bas-Canada, on rencontre principalement le m閠hodisme dans les r間ions colonis閑s par les Am閞icains, soit la vall閑 de l'Outaouais et les cantons de l'Est (RUDIN, 1986 : 107).

L'蒰lise 閜iscopale m閠hodiste des 蓆ats-Unis joue un r鬺e important dans le d関eloppement du m閠hodisme du HAUT-CANADA, qui se retrouve d'ailleurs sous sa direction. La guerre de 1812 contre les 蓆ats-Unis vient grandement r閐uire l'arriv閑 de pasteurs m閠hodistes d'origine am閞icaine. On assiste alors la mont閑 du m閠hodisme britannique de Wesley. D鑣 1821, les m閠hodistes du Bas-Canada se placent plut魌 sous le giron de la Conf閞ence anglaise. En 1828, il y a s閜aration de l'organisation m閠hodiste du HAUT-CANADA et de celle des 蓆ats-Unis. Cependant, certains groupes restent attach閟 aux principes de la religion am閞icaine. R閠icents face l'oligarchie cl閞icale pr鬾閑 par la Conf閞ence wesl閑nne d'Angleterre, ils 閠ablissent des circonscriptions eccl閟iastiques dont l'administration plus d閙ocratique inclut la participation des la颿s (FRENCH, 1977 : 828). Les deux conf閞ences m閠hodistes s'unissent finalement en 1833. Les m閠hodistes restent assujettis la critique et doivent d閙ontrer leur all間eance britannique (FRENCH, 1977 : 828). Les Anglicans leur demeurent hostiles,, les consid閞ant souvent comme des r閜ublicains r閒ractaires l'institution anglaise (RUDIN, 1986 : 104).

Si l'Acte constitutionnel mentionne un support l'endroit du protestantisme, la distribution de l'aide donne pr閜ond閞ance l'蒰lise anglicane. Les m閠hodistes protesteront contre la Royal Institution for the Advancement of Learning (RIAL) du Bas-Canada. Ils voient la plupart de leurs demandes rejet閑s, notamment lorsqu'il est question de l'utilisation des 閐ifices scolaires (RUDIN, 1986 : 106). L'蒰lise m閠hodiste d関eloppe d'ailleurs ses propres 閏oles. la mort de Jacob Mountain, 関阸ue du dioc鑣e de Qu閎ec et principal de la RIAL, John Strachan prononce un discours en faveur de la propagation de l'蒰lise d'Angleterre. Se consid閞ant attaqu閟 par cette r閟olution d'閠ablir l'蒰lise officielle une fois pour toutes, les M閠hodistes r閍gissent (RYERSON, 1882 : 142). A Review of a Sermon Preached by the Hon. and Rev. John Strachan, D.D. at York U.C., 3rd of July 1825, on the Death of the Late Bishop of Quebec by a Methodist Preacher 閏rit par Egerton Ryerson est la premi鑢e r閜lique des M閠hodistes canadiens. Ils revendiquent, au HAUT-CANADA, des privil鑗es 閝uivalant ceux de l'蒰lise d'Angleterre et se font promoteurs des libert閟 civile et religieuse. En mars 1828, une p閠ition de quelque 5700 noms est d閜os閑 devant la chambre de l'Assembl閑 du HAUT-CANADA. Dans The Petition of Christians of Diff閞ent D閚ominations in Upper Canada, on s'oppose la pr閜ond閞ance anglicane et l'on demande une enqu阾e ce sujet. Un comit est nomm cette fin. En 1833, on pr閟ente Lord Stanley une nouvelle p閠ition d閚on鏰nt le monopole de l'蒰lise anglicane sur les r閟erves destin閑s au clerg. En 1837, le soutien offert au clerg anglican, surtout sous forme de terres, devient l'une des principales querelles l'origine des r閎ellions du HAUT-CANADA.

Marie Beauchamp

 

Recherche parmi 15772 individus impliqu閟 dans les r閎ellions de 1837-1838.

 



Consult 3735 fois depuis le 19-mai-01
 Metil Hassan Jean Baptiste  (13 juillet 2009)
salue vous toutes les freres de l'eglise methodsite.je suis metil hassan .j'ai faire partir de l'eglise methodiste d'haiti.circuit de petit-goave.je vous deja dire merci.pour vos amis dans le christ.

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca