• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - Le comté de Stanstead vers 1837
 ATLAS  Partager      
Le comté de Stanstead vers 1837
Article diffusé depuis le 19-mai-01
 




Le comté de Stanstead, dans les cantons de l'est, est limité à l'ouest par le comté de Potton, à l'est par celui de Barnston et au nord par celui de Hatley (Bouchette, 1815 : 263). La frontière sud du comté de Stanstead, c'est la frontière américaine qui mène au Vermont. Le comté fut créé en 1827, bien que la région fut colonisée aux alentours de 1800, alors que la Couronne britannique octroya des terres à une poignée d'individus (Canadiana, 1975 : 396) dont le juge Isaac Ogden et le gouverneur R.S. Milnes (Beaugrand-Champagne, 1990 : 25). Bouchette souligne l'excellence de ses terres ainsi que la qualité de son bois. Au début du XIXesiècle, le comté produit du blé de qualité supérieure à celui qu'on retrouve ailleurs en province. Le comté est bien irrigué en cours d'eau; les lacs Memphrémagog et Massawippi ainsi que les rivières Coaticook et Magog (Canadiana, 1975 : 396). Quant à ses routes, Bouchette affirme qu'elles forment la liaison entre le Québec et les États-Unis et que pour cette raison, il y avait un influx continuel d'étrangers dans le comté. La population est de 10306 habitants, selon le recensement de 1831, réparties comme suit : 84 personnes à Barford, 2221 à Barnston, 1170 à Bolton, 1600 à Hatley, 1005 à Potton et 4226 à Stanstead (Beaugrand-Champagne, 1990 : 28).

Le comté de Stanstead élit des députés à compter de 1829. Aux partielles de 1829, les députés élus sont Marcus Child et Ebenezer Peck (Beaugrand-Champagne : 52). Fait unique dans les Cantons-de-l'Est, les députés de Stanstead sont tous deux favorables aux réformistes de Papineau. Il faut dire que le comté était le point de ralliement des francs-tenanciers de traditions américaines et démocratiques fortes (Beaugrand-Champagne, 1990 : 57). Bien qu'anglophones, les habitants de Stanstead étaient davantage d'origine américaine que britannique, ce qui explique le clivage politique par rapport aux comtés environnants. autres cantons. Aux élections de 1834, avec comme thème majeur le contenu des 92 Résolutions, les réformistes de Stanstead récoltent 449 voix contre 166 pour les tories. (Beaugrand-Champagne : 55). Entre 1834 et 1837, il y eut dans le comté de nombreuses assemblées patriotes et loyales. En avril 1834, le British Colonist et le Saint-Francis Gazette annoncent qu'une assemblée patriote aura lieu à Stanstead Plain. Les tories du comté tentent de l'empêcher, mais en vain. L'assemblée se déclare attachée à la Couronne britannique, mais appuie la " marche patriotique et indépendante " de la Chambre d'assemblée (Beaugrand-Champagne : 1990 : 46). Un mois plus tard, une autre assemblée patriote à Holland's Mills aboutit à un nouvel appui aux réformistes de Papineau. Un ex-député tory du comté tenta de convaincre les habitants que le parti de Papineau n'avait d'autre but que la révolution (Beaugrand-Champagne : 1990 : 49). Du côté loyal, on tissa des liens avec la Montreal Constitutional Association ainsi qu'avec la Quebec Constitutional Association. Les Patriotes de Stanstead reçurent la visite de E.B. O'Callaghan et C-O. Perreault le 4 juillet 1837.

À l'approche du conflit armé, l'ardeur réformiste diminue, alors que les loyaux se montrent de plus en plus déterminés en créant des groupes paramilitaires dans la région, dans le but d'aller assister les forces armées (Beaugrand-Champagne, 1990 :107). Allan Greer mentionne qu'au début de 1838, le gouvernement envoya des commissaires partout en province afin d'administrer le serment d'allégeance à la reine. Dans le comté de Stanstead, les commissaires se heurtèrent au refus de plusieurs citoyens et ce, malgré la menace d'arrestation en cas de refus.

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 2212 fois depuis le 19-mai-01

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca