• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - Papineau, Julie Bruneau (1795-1862)
 BIOGRAPHIE 
     
Papineau, Julie Bruneau (1795-1862)
Article diffus depuis le 19-mai-01
 




N閑 Qu閎ec le 19 janvier 1795, Julie Bruneau est l'une des sept enfants de Pierre Bruneau et de Marie-Anne Robitaille. Marchand g閚閞al de profession, Pierre Bruneau si鑗e la Chambre d'Assembl閑 du Bas-Canada entre 1810 et 1816 (DBC, V, 1983: 128). Apr鑣 des 閠udes chez les Ursulines, Julie Bruneau 閜ouse, le 29 avril 1818, Louis-Joseph Papineau, d閜ut de Montr閍l-Ouest, orateur (pr閟ident) dans la m阭e Chambre et seigneur de la Petite-Nation. Il a achet la seigneurie l'ann閑 pr閏閐ente de son p鑢e, Joseph, arpenteur et notaire, mari Rosalie Cherrier. L'関阸ue de Qu閎ec, Mgr Joseph-Octave Plessis pr閟ide la b閚閐iction du mariage de Julie et de Louis-Joseph. D閠ail amusant: une temp阾e hivernale emp阠he la famille Papineau d'assister la noce. Le couple s'installe Montr閍l, sur rue Bonsecours.

Entre 1819 et 1834, le couple Papineau donne naissance neuf enfants: quatre d'entre eux, Ren-Didier, Arthur, Ernest et Aur閘ie, d閏鑔ent en bas 鈍e; les cinq autres, Am閐閑, Lactance, 蓏ilda, Gustave et Az閘ie, atteignent l'鈍e adulte (PAPINEAU, 2000: 10). En raison de son activit politique et de son poste d'orateur et de chef du Parti canadien puis du Parti patriote, Papineau est oblig de s閖ourner l'ext閞ieur de Montr閍l pendant plusieurs mois, voire jusqu' plus d'un an l'occasion d'un s閖our en Angletrerre. Il n'est pas toujours pr閟ent lors des accouchements de sa femme; celle-ci doit s'occuper de l'閐ucation des enfants et de l'intendance. Elle peut compter sur l'aide de domestiques d関ou閑s et sur la collaboration d'un r閟eau de parent impressionnant, tant du c魌 des Bruneau que des Papineau: sa m鑢e et son fr鑢e, Ren-Olivier Bruneau, longtemps cur de Verch鑢es, ainsi que Rosalie Papineau, la soeur de Louis-Joseph, mari閑 Jean Dessaulles, font partie des personnes-ressources imm閐iates auxquelles elle recourt volontiers.

Souvent malade, soumise une m閐ication base de purgations et d'閙閠iques, elle conna顃 des moments de d閏ouragement, de frustration et d'ennui, que l'閘oignement et les absences prolong閑s de son mari avivent. La correspondance r間uli鑢e que le couple entretient pendant plus de quarante ans contribue les adoucir. Les lettres de Julie qui nous sont parvenues vont de 1823 1862 et celles de Papineau de 1820 1862.

Riche et vari, le contenu de cette correspondance est 間alement tr鑣 instructif. En plus de fournir des bulletins de sant p閞iodiques sur tous les membres de la famille, proche ou 閘oign閑 et de nous renseigner sur les progr鑣 scolaires des enfants Papineau, les lettres de Julie et de son mari nous apportent une foule de d閠ails int閞essants sur les probl鑝es d'organisation mat閞ielle et financi鑢e d'une grande famille bourgeoise du d閎ut du XIXe si鑓le, de m阭e qu'une s閞ie d'informations privil間i閑s sur la vie politique de l'閜oque, domin閑 pendant pr鑣 d'un demi-si鑓le par l'une des figures les plus fortes de l'histoire du Qu閎ec et du Canada.

Dans cette relation deux voix, Julie Papineau n'est pas qu'un faire-valoir, qu'une oreille. La politique la passionne, comme elle passionne son mari, m阭e s'il se plaint et s'il r陃e d'une retraite dor閑 la campagne au milieu de ses fleurs et de ses livres. Plus pragmatique, Julie regrette que les "gazettes" ne donnent pas plus de nouvelles sur les d閎ats et reconna顃 que la politique seule l'amuse et l'int閞esse "quand je peux en avoir des nouvelles" (PAPINEAU, 1997: 78).

Elle s'anime d鑣 qu'il en est question. Complaisance ou conviction, elle partage les col鑢es et les inimiti閟 de son 閜oux, commente les 関閚ements, critique les attitudes et les partis-pris des autorit閟 en place, d閒end naturellement l'altruisme de son mari, vilipende l'avidit de ses adversaires ou de ses faux amis. Elle va m阭e jusqu' bl鈓er le clerg (PAPINEAU, 1997: 95), elle qui a re鐄 une 閐ucation jans閚iste et qu'agace l'anticl閞icalisme de son mari. Et, quelques reprises, elle fait preuve d'un flair politique ind閚iable, comme dans cette lettre dat閑 du 17 f関rier 1836, o elle 閏rit que la violence est peut-阾re l'ultime recours auxquels les patriotes devront se r閟oudre (PAPINEAU, 1997: 117). Rien d'閠onnant dans ces conditions qu'elle ait particip la cr閍tion d'un comit de femmes patriotes.

Une fois les r閎ellions enclench閑s, Julie Papineau se r閒ugie chez Rosalie Dessaulles puis rejoint son mari Saratoga aux 蓆ats-Unis. Elle incite fortement celui-ci aller en France afin de trouver des appuis aupr鑣 du gouvernement et du public fran鏰is la cause des patriotes. Papineau part pour la France en f関rier 1839. Elle le rejoint en ao鹴, accompagn閑 de tous leurs enfants, l'exception d'Am閐閑. Paris, les Papineau connaissent des difficult閟 financi鑢es et sont d殓us par la r閜onse ou plut魌 de l'absence de r閜onse de la classe politique et du public fran鏰is.

Julie revient au pays avec trois de ses enfants en juillet de 1843 et son mari deux ans plus tard. Elle fait pression sur lui pour qu'il effectue un retour la vie politique. Ce retour est d閏evant. M阭e s'il est 閘u dans les comt閟 de Saint-Maurice (1847) et de Deux-Montagnes (1852), l'ancien chef du Parti patriote n'occupera plus sur l'閏hiquier politique du Canada-Uni, la place qui avait 閠 la sienne entre 1800 et 1837 au Bas-Canada.

Les derni鑢es ann閑s de Julie Papineau seront endeuill閑s par la mort de son fils Gustave 22 ans, par la maladie mentale de Lactance qu'on devra interner et par la maladie nerveuse d'Az閘ie. Elle n'acceptera pas non plus de vivre en permanence la Petite-Nation, ce qui nous vaudra une derni鑢e s閞ie d'閏hanges 閜istolaires entre elle et son " cher ami", o la famille occupe d閟ormais la premi鑢e place.

Julie Bruneau Papineau d閏鑔e Montebello le 18 ao鹴 1862. Elle est 鈍閑 de 67 ans. Son corps est inhum dans le caveau de la chapelle familiale construite pr鑣 du manoir. Son 閜oux y repose 間alement depuis 1871.

Martial DASSYLVA
 

Recherche parmi 15772 individus impliqu閟 dans les r閎ellions de 1837-1838.

 



Consult 12515 fois depuis le 19-mai-01
 Rosalie  (8 octobre 2013)
Ca ma beaucoup aid pour un devoir merci
 [Nom]  (29 juillet 2011)
Jai d関or le livre et je veux en savaoir plus. Cette information a vraiment nourri mon app閠it. Merci du bon travail.
 val  (10 mars 2005)
s super
 Bruneau Julie  (24 août 2004)
J`ai 13 ans et je suis n閑 le 19 janvier 1991.C`est trop bizarre
 Sadiya E.  (16 juin 2004)
Il faudrais qu`il y a des lettres que Julie B. Papineau recu et envoyer

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca