• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - DIONNE, Amable (1781-1852)
 BIOGRAPHIE  Partager      
DIONNE, Amable (1781-1852)
Article diffusé depuis le 18 octobre 2001
 




Né à Kamouraska et baptisé dans la paroisse Saint-Louis, le 30 novembre 1781, fils d'Alexandre Dionne, cultivateur, et de Magdelaine Michaud.

Étudia à Kamouraska pendant un an et demi.

Marchand à Rivière-Ouelle à compter de 1802; fut aussi associé dans la maison de commerce Casgrain et Dionne, à Kamouraska, de 1812 à 1818. Seigneur de La Pocatière et de la Grande-Anse. Capitaine dans la milice en 1818, accéda au grade de major en 1830.

Élu député de Kamouraska en 1830; appuya les Quatre-vingt-douze Résolutions. Réélu en 1834; démissionna le 5 mai 1835. Pendant les troubles de 1837, se rangea du côté des autorités. Nommé au Conseil législatif le 22 août 1837, en fit partie jusqu'à la suspension de la constitution, le 27 mars 1838. Membre du Conseil spécial du 2 avril 1838 jusqu'à la dissolution de ce conseil, en juin, et à nouveau du 2 novembre 1838 jusqu'à l'entrée en vigueur de l'Acte d'Union, le 10 février 1841. Appelé au Conseil législatif le 19 août 1842.

Décédé en fonction à Sainte-Anne-de-la-Pocatière (La Pocatière), le 2 mai 1852, à l'âge de 70 ans et 5 mois. Inhumé dans l'église paroissiale, le 6 mai 1852.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame-de-Liesse, à Rivière-Ouelle, le 10 juin 1811, Catherine Perrault, fille de Michel Perrault, maître d'école, et de Marie-Angélique Damour, et nièce et fille adoptive du seigneur Jacques-Nicolas Perrault.

Père d'Élisée Dionne. Beau-père de Jean-Charles Chapais et de Pierre-Elzéar Taschereau.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.


Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 1615 fois depuis le 18 octobre
 Jean-Louis Paradis  (19 novembre 2005)
Je viens de recueuillir sur ce site de precieux renseignements et decrouvrir le lien de parente avec Sir Thomas Chapais. D`apres un vieux contrat que j`ai en main relativement au lot 326 sur lequel se retrouve mon vieux moulin, il en aurait même ete le proprietaire. Il me reste encore a retracer de qui il en avait fait l`acquisition et dans quelles circonstances.

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca