• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - BOUTILLIER, Thomas (1797-1861)
 BIOGRAPHIE  Partager      
BOUTILLIER, Thomas (1797-1861)
Article diffusé depuis le 18 octobre 2001
 




Né à Québec, le 9 octobre 1797, fils de William (Guillaume) Boutillier, gentilhomme huissier de la verge noire du Conseil législatif, et d'Anne-Françoise Normand. Son patronyme s'orthographiait aussi Bouthillier.

Étudia au séminaire de Saint-Hyacinthe à compter de 1814, puis à l'université de Philadelphie. En 1817, reçut son permis d'exercer la médecine au Bas-Canada.

Pratiqua sa profession à Saint-Hyacinthe.

Défait dans Saint-Hyacinthe à une élection partielle [le 25] juillet 1832. Élu député de Saint-Hyacinthe en 1834; fit partie de l'aile radicale du parti patriote. Le 25 novembre 1837, commanda une centaine d'hommes à la bataille de Saint-Charles (Saint-Charles-sur-Richelieu); se réfugia ensuite aux États-Unis. Son mandat de député prit fin avec la suspension de la constitution, le 27 mars 1838. De retour à Saint-Hyacinthe à l'été de 1838, fut placé sous surveillance durant les troubles survenus à l'automne. Élu sans opposition dans Saint-Hyacinthe en 1841; antiunioniste. Réélu en 1844 et 1848. Membre du groupe canadien-français, puis réformiste. Ne s'est pas représenté en 1851. Candidat défait aux élections municipales d'octobre 1850 à Saint-Hyacinthe.

L'un des fondateurs du Courrier de Saint-Hyacinthe en 1853. A titre d'inspecteur des agences de terre de la province, fit paraître le Rapport des travaux de colonisation de l'année 1855 (Toronto, 1856). Obtint quelques postes de commissaire.

Décédé à Saint-Hyacinthe, le 8 décembre 1861, à l'âge de 64 ans et un mois. Les obsèques eurent lieu dans l'église Notre-Dame-du-Rosaire, le 11 décembre 1861.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame-du-Rosaire, à Saint-Hyacinthe, le 25 janvier 1826, Eugénie Papineau, fille d'André Papineau et de Marie-Anne Roussel, et cousine de Louis-Joseph Papineau.

Beau-frère d'André-B. Papineau et d'Eusèbe Cartier.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.


Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 1550 fois depuis le 18 octobre

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca