• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - BOURRET, Joseph (1802-1859)
 BIOGRAPHIE  Partager      
BOURRET, Joseph (1802-1859)
Article diffusé depuis le 18 octobre 2001
 




Né à Rivière-du-Loup (Louiseville), le 18 juin 1802, puis baptisé le 19, dans la paroisse Saint-Antoine, fils de Joseph Bourret, cultivateur, et d'Angélique Lemaître-Bellenoix.

Aurait étudié au séminaire de Nicolet, avant de commencer l'apprentissage du droit à Montréal en 1820. Admis au barreau le 27 septembre 1823.

Pratiqua sa profession à Montréal. En juin 1844, acquit des sulpiciens, en propriété indivise avec Louis-Hippolyte La Fontaine et Pierre Beaubien, l'arrière-fief de La Gauchetière. Exerça la fonction de recorder de la ville de Montréal, du 6 mars 1852 jusqu'à sa mort. Président de la Banque d'épargne de Montréal. L'un des fondateurs de la Société Saint-Jean-Baptiste, dont il fut président en 1848 et 1849, et des conférences Saint-Vincent-de-Paul. L'un des administrateurs de l'Institut national, créé en 1852.

Entra au conseil municipal de Montréal le 30 mars 1842, puis y représenta le quartier Centre de 1842-1843 à 1844-1846 et le quartier Saint-Antoine de 1846-1847 jusqu'à sa démission en mai 1850; fut maire en 1842-1843 et 1843-1844, maire remplaçant en 1847-1848 et de nouveau maire en 1848-1849. Nommé au Conseil législatif le 21 novembre 1848. Fit partie du ministère La Fontaine-Baldwin: président du Conseil exécutif du 17 avril 1850 au 27 octobre 1851, assistant-commissaire des Travaux publics du 17 avril 1850 au 11 février 1851, puis commissaire en chef des Travaux publics du 12 février au 27 octobre 1851.

Décédé en fonction à Montréal, le 5 mars 1859, à l'âge de 56 ans et 8 mois. Les obsèques eurent lieu dans l'église Notre-Dame, le 8 mars 1859.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame de Montréal, le 8 janvier 1834, Émélie Pelletier, fille du marchand Toussaint Pelletier et d'Élisabeth Lacoste; puis, au même endroit, le 16 octobre 1839, Marie-Stéphanie Bédard, fille de l'avocat Joseph Bédard et de Marie-Geneviève-Scholastique Hubert-Lacroix.

Bibliographie: Desrochers, Luc, "Bourret est devenu maire grâce à l'influence de La Fontaine", La Presse, 19 janvier 1992, p. A6.

Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 1921 fois depuis le 18 octobre

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca