• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - BAREIL, dit LAJOIE, Alexis (1795-1863)
 BIOGRAPHIE  Partager      
BAREIL, dit LAJOIE, Alexis (1795-1863)
Article diffusé depuis le 18 octobre 2001
 




Né à Maskinongé, le 26 septembre 1795, puis baptisé le 27, dans la paroisse Saint-Joseph, fils d'Alexis Lajoye, dit Bareille (aussi appelé Alexandre Bareil, dit Lajoie), cultivateur, et d'Élisabeth Ducheny. Signait Alexis Bareil et Alexis Bareille. Fut cultivateur. En 1861, possédait une terre dans la nouvelle concession de la seigneurie de Maskinongé. Enseigna dans la milice à compter de septembre 1827, fut promu lieutenant en février 1831; se rangea du côté des patriotes pendant la rébellion de 1837, puis démissionna en septembre 1839. Marguillier de la paroisse Saint-Joseph.

Élu député de Saint-Maurice à une élection partielle le 12 août 1836; appuya le parti patriote. Son mandat prit fin avec la suspension de la constitution, le 27 mars 1838.

Décédé à Maskinongé, le 15 août 1863, à l'âge de 67 ans et 10 mois. Inhumé dans l'église paroissiale, le 17 août 1863.

Avait épousé dans sa paroisse natale, le 16 octobre 1821, Esther Roy, fille du cultivateur Jacques Roy et d'Angélique Vanasse.

Père d'Alexandre Bareil, dit Lajoie.


Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 2473 fois depuis le 18 octobre

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca