• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - BAGOT, Charles (1781-1843)
 BIOGRAPHIE  Partager      
BAGOT, Charles (1781-1843)
Article diffusé depuis le 18 octobre 2001
 




Né à Blithfield Hall, en Angleterre, le 23 septembre 1781, fils de William Bagot, 1er baron Bagot, et d'Elizabeth Louisa St. John.

Étudia à la Rugby School, puis au Christ Church College d'Oxford, en Angleterre, avant d'entreprendre, en 1801, son droit à la Lincoln's Inn, qu'il fréquenta toutefois moins d'un an; retourna à Oxford, qui lui conféra une maîtrise ès arts en 1804.

Élu député de Castle Rising à la Chambre des communes britannique en 1807; quitta son siège pour une charge de fonctionnaire au cours de la même année. D'août 1807 jusqu'en 1809, occupa le poste de sous-secrétaire du ministère des Affaires étrangères. Nommé ministre plénipotentiaire par intérim en France en 1814, puis plénipotentiaire et envoyé extraordinaire aux États-Unis en 1815; négocia l'accord militaire Rush-Bagot, ratifié en 1817. Rentra en Angleterre en 1819. Fut ambassadeur en Russie de 1820 à 1824, puis à La Haye (aux Pays-Bas) jusqu'en 1831. Avait refusé, en 1828, le poste de gouverneur général de l'Inde.

Nommé gouverneur en chef de la province du Canada le 27 septembre ou le 7 octobre 1841, selon les sources, arriva à Kingston, dans le Haut-Canada, le 10 janvier 1842 et fut assermenté le 12, succédant à Charles Edward Poulett Thomson. Fut à l'origine de la formation du ministère Baldwin-La Fontaine en septembre 1842. Malade, remit sa démission, qui fut acceptée en janvier 1843. Son successeur, Charles Theophilus Metcalfe, entra en fonction le 30 mars 1843.

Reçut la grand-croix de l'ordre du Bain (sir) en 1820. Chancelier d'office du King's College de Toronto.

Décédé à Kingston, le 19 mai 1843, à l'âge de 61 ans et 7 mois.

Avait épousé vraisemblablement en Angleterre, le 22 juillet 1806, Mary Charlotte Anne Wellesley-Pole, fille de William Wellesley-Pole, futur comte de Mornington, et de Katharine Elizabeth Forbes, et nièce d'Arthur Wellesley, futur duc de Wellington.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.


Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 1430 fois depuis le 18 octobre

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca