• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - DORION, Jacques (÷1797-1877)
 BIOGRAPHIE 
MOD
DORION, Jacques (÷1797-1877)
Article diffusé depuis le 18 octobre 2001
 


L`Opinion publique, 7 février 1878

Né à Québec, vers 1797, fils de [Pierre Dorion, boucher, et de Jane Clarke].

Étudia au petit séminaire de Québec de 1810 à 1816. Fit sa médecine à Paris entre 1816 et 1822.

Exerça sa profession à Saint-Ours jusqu'à sa mort.

Élu député de Richelieu en 1830. Réélu en 1834. Appuya le parti patriote durant ses deux mandats; conserva son siège jusqu'à la suspension de la constitution, le 27 mars 1838. Accusé de haute trahison pour avoir pris part à la rébellion de 1837, fut emprisonné du 12 décembre 1837 au 3 mars 1838.

Obtint quelques postes de commissaire. Fut juge de paix et officier de milice. Fondateur et président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Saint-Ours.

Décédé à Saint-Ours, le 30 décembre 1877, à l'âge d'environ 80 ans. Inhumé dans le cimetière de la paroisse de l'Immaculée-Conception, le 1er janvier 1878.

Avait épousé dans la paroisse de l'Immaculée-Conception, à Saint-Ours, le 30 juin 1824, Catherine-Louise Lovell, fille de Jacques-Édouard Lovell et de Josephte-Catherine Murray, et nièce de Charles de Saint-Ours.

Père de Joseph-Adolphe Dorion.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.

Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 

Recherche parmi 15772 individus impliqués dans les rébellions de 1837-1838.

 



Consulté 1737 fois depuis le 18 octobre

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca