• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - BURNET, David (÷1803-1853)
 BIOGRAPHIE  Partager      
BURNET, David (÷1803-1853)
Article diffusé depuis le 18 octobre 2001
 




Né vers 1803.

Fit carrière dans le commerce à Québec. Exploita un chantier naval sur les bords de la rivière Saint-Charles et fit le commerce du bois et l'importation de diverses marchandises, d'abord avec son frère Peter Burnet, dont il fut l'employé à compter de 1823, puis l'associé, et à son propre compte, à partir de 1830 environ. Investit dans la propriété et la spéculation foncière à Québec, dans la construction et l'exploitation d'une distillerie à Mont-Saint-Hilaire, en 1838, et d'une manufacture de drap près de Québec, en 1842. Engagé dans le transport maritime, dans le Haut et le Bas-Canada ainsi que dans l'État de New York; cofondateur, en 1841, de la Quebec and Upper Canada Forwarding Company. Fut membre des conseils d'administration de la Banque de Montréal à Québec, du Committee of Trade et de la Bourse de Québec, et de la Compagnie d'assurance maritime du Canada; nommé syndic de la Maison de la Trinité de Québec.

Élu député de la cité de Québec en 1841. Bien qu'il eût fait partie du comité de l'Association constitutionnelle de Québec opposé au projet d'union du Haut et du Bas-Canada, vota pour l'Acte d'Union le 23 juin 1841; indépendant et modéré. Démissionna le 26 août 1843.

Participa à la direction de la Société de Québec des émigrés, de la Société de l'école britannique et canadienne du district de Québec, de la St. Andrew's Society, de la Quebec Auxiliary Bible Society et du Quebec Male Orphan Asylum.

Décédé à Québec, le 2 juin 1853, à l'âge d'environ 50 ans. Les obsèques eurent lieu dans la cathédrale anglicane Holy Trinity, le 3 juin 1853.

Avait épousé, vers 1831, Mary Ann Forsyth, fille du marchand et fonctionnaire d'origine écossaise Joseph Forsyth et de sa seconde femme, Alice Robins, et nièce de John Forsyth.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.


Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 1341 fois depuis le 18 octobre

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca