• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - BRUCE, James (1811-1863)
 BIOGRAPHIE  Partager      
BRUCE, James (1811-1863)
Article diffusé depuis le 18 octobre 2001
 




Né à Londres, le 20 juillet 1811, fils de Thomas Bruce, 7e comte d'Elgin et 11e comte de Kincardine, et d'Elizabeth Oswald.

Étudia à Eton et au Christ Church College d'Oxford, en Angleterre.

En 1832, s'engagea dans l'administration des biens familiaux en Écosse, puis entreprit une carrière politique. Écrivit, en 1834, Letter to the electors of Great-Britain. Candidat tory défait dans Fife en 1837. Élu député de Southampton à la Chambre des communes britannique en 1840, mais, l'année suivante, hérita de son père la qualité de pair d'Écosse, à titre de 8e comte d'Elgin et 11e comte de Kincardine. Fut gouverneur de la Jamaîque de 1842 à 1846.

Nommé gouverneur général de l'Amérique du Nord britannique le 1er octobre 1846, prêta serment le 30 janvier 1847. Participa à l'instauration de la responsabilité ministérielle en 1848; sanctionna, en 1849, la loi sur l'indemnisation des personnes qui avaient subi des pertes pendant la rébellion de 1837-1838 au Bas-Canada; fut élevé à la pairie britannique avec un siège à la Chambre des lords; en 1854, amena les États-Unis à signer le Traité de réciprocité. Remplacé comme gouverneur par Edmund Walker Head le 19 décembre 1854, quitta la colonie le 22.

Envoyé spécial en Chine en 1857-1858 afin de négocier un traité avec le gouvernement impérial; y retourna en 1860. Conclut en 1858 un traité commercial avec le Japon. En 1859, accepta le portefeuille des Postes dans le cabinet britannique. Nommé vice-roi et gouverneur général de l'Inde en 1861.

Décédé en fonction à Dharmsala, en Inde, le 20 novembre 1863, à l'âge de 52 ans et 4 mois.

Avait épousé, le 22 avril 1841, Elizabeth Mary Cumming-Bruce, fille de Charles Lennox Cumming-Bruce; puis, le 7 novembre 1846, lady Mary Louisa Lambton, fille de John George Lambton, comte de Durham, et de sa seconde femme, lady Louisa Elizabeth Grey, et nièce du secrétaire d'État aux colonies, Henry George Grey, 3e vicomte Grey.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.


Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 1349 fois depuis le 18 octobre

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca