• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - Mémoire des Patriotes dans la région de Saint-Eustache
 MONUMENTS  Partager      
Mémoire des Patriotes dans la région de Saint-Eustache
Article diffusé depuis le 20 mai 2000
 




Québec Laurentides

Saint-Eustache, devant l'église

Oeuvre commémorative avec inscription

Stèle avec inscription

Monument à la mémoire de Jean-Olivier Chénier

Les troupes britanniques, venues procéder à l'arrestation des chefs Patriotes de la région, doivent faire face à la résistance armée de quelques 250 Patriotes de Saint-Eustache,Sainte-Scolastique, Saint-Benoit, Saint-Janvier et Saint-Jérôme.

L'affrontement est inégal et Jean-Olivier Chénier, le chef des Patriotes de Saint-Eustache, est tué, ainsi que 70 de ses compagnons.

Stèle en granit ornée d'un bas-relief en bronze à l'effigie de Chénier. Ce monument, don des citoyens du Comté deDeux-Montagnes, est en granit de Saint-Colomban. Le plan original est dû à M. GérardDérome.

La taille du granit a été exécutée aux ateliers de M. Dupré, 757 rue Mont-Royal est.

Le relief, conçu par maître Lalonde, a été modelé par HenriBisson, artiste et professeur à l'école de Saint-Louis de Gonzague à Montréal et le coulage en bronze a été confié à la maisonArchambault, 8010 Henri-Julien. La base a été exécutée par M. ExalaphatDemers.

"AUX PATRIOTES DE 1837"

1937



 

Fabrique de Saint-Eustache

Québec

Laurentides

Saint-Eustache, au cimetière

Oeuvre commémorative avec inscription

Monument funéraire avec inscription

Pierre tombale de Chénier

Jean-Olivier Chénier est à la tête des Patriotes qui combattent les troupes britanniques et les volontaires à Saint-Eustache et meurt au cours du combat, le 14 décembre 1837.Il aura fallu 150 ans pour que les restes de Chénier puissent finalement être inhumés selon le rite de l'église catholique au cimetière de Saint-Eustache le 26 juillet 1987. Cette cérémonie s'est faite dans le cadre des fêtes du 150e des Patriotes de Saint-Eustache.

1987

Corporation du cimetière de Saint-Eustache

Monseigneur Charles Valois, Évêque de Saint-Jérôme, célèbre les funérailles et procède à la translation des restes du docteur Chénier.

La levée des sanctions religieuses à l'endroit des Patriotes morts au combat est le fruit des démarches entre les Patriotes du Pays d'une part, représentés par M. Onil Perrier de Saint-Denis et la Corporation des fêtes du 150e anniversaire des Patriotes de Saint-Eustache, représentée par Messieurs Pierre Carrière, Claude-Henri Grignon et Madame Carole Rivet.

La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal a participé à la cérémonie officielle du transfert des restes de Chénier.





Laurentides

Saint-Eustache Église classée  


Église de Saint-Eustache

Construite de 1780 à 1783, classée monument historique en 1970.

C'est dans l'église de Saint-Eustache que les Patriotes se réfugient lorsqu'ils sont assiégés par les troupes anglaises du généralColborne.

On peut voir les traces de boulets de canon sur la façade de l'église. L'église est incendiée en 1837 et reconstruite en 1841.

1783 (1841)

Fabrique de Saint-Eustache.-Eustache, 235 rue Saint-Eustache  

Manoir Globensky

Classé monument historique en 1961.

Le premier manoir est construit en 1861 parCharles-Auguste-MaximilienGlobensky, le fils de Maximilien Globensky. Le manoir a été incendié en 1901 et le manoir actuel date de 1902-1903.

Ce dernier, un militaire anti-Patriote, s'est joint avec 83 volontaires au général Colborne afin de poursuivre les insurgés qui fuyaient à la suite de la bataille de Saint-Eustache.

Construit en pierre recouvert de chaux blanche. Dimension approximative de 55' de façade X 65' de profondeur. 1902-1903 Ville deSaint-Eustache 



Circa 1837

Maison

447Grande-Côte, Rosemère, Quebec

La maison "Aux-Deux-Cheminées"

Elle aurait été bâtie en 1837 par l'armée britannique sur les rives de la rivière Des-Milles-Iles et servait comme point de contrôle et de surveillance de mouvement des rebelles et des patriotes.

La maison Gentile

Maison de pierre construite en 1828, rue Saint-Eustache

La maison Gentile de Saint-Eustache est certes parmi les plus charmantes de son époque. Endroit de rêve pour deux artistes, la salle à manger sert également de lieu de travail pour Rose Leduc et GeorgesBoka. e l'on doit cette maison -du même nom. En 1837, durant la rébellion, 66 maisons furent détruites par le feu à Saint-Eustache. Mais la maison Gentile fut épargnée car elle appartenait à un Anglais. La maison fut restaurée de 1983 à 1985 par LucMarineau, ce qui lui a permis de remporter un prix du patrimoine.

Les propriétaires actuels, GeorgesBoka, artiste peintre et historien de l'art, et sa conjointe Rose Leduc, également peintre, ont acheté la maison en 1986 et ont su conserver toute l'authenticité de cette maison patrimoniale.

En plus de servir de domicile, la maison sert d'atelier de travail. C'est dans un décor séculaire que Georges et Rose mettent la touche finale à leurs toiles.

MONUMENT EN L'HONNEUR DE JEAN-OLIVIER CHÉNIER

 

MAISON MAGASIN DE WILLIAM-HENRY SCOTT

URNE FUNÉRAIRE DE JEAN-OLIVIER CHÉNIER

PLAQUES ET MONUMENTS FUNÉRAIRES DE MEMBRES DE LA FAMILLE SEINGNEURIALE -LAVIOLETTE-DUMONT-GLOBENSKY-BELLEFEUILLE

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 12059 fois depuis le 20 mai 2000

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca