• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - Le bois, nouvelle source de richesse (1815). Tir de <i>Histoire du Canada par les textes</i>
 DOCUMENTS 
     
Le bois, nouvelle source de richesse (1815). Tir de Histoire du Canada par les textes
Article diffus depuis le 20 mai 2000
 




Le Canada, autrefois grand fournisseur de fourrures, devient au d閎ut du dix-neuvi鑝e si鑓le, un grand fournisseur de bois. D'immenses trains de bois commencent descendre les rivi鑢es destination du port de Qu閎ec gr鈉e Philemon Wright, la r間ion de l'Outaouais s'ouvre la prosp閞it; les chantiers se mettent produire une quantit 閠onnante de bateaux; la production de la potasse, sous-produit du bois, se fait de plus en plus abondante; bref toute l'閏onomie du pays se ressent heureusement de ce nouveau commerce. Nous reproduisons ici ce qu'en dit Joseph Bouchette, dans sa Description topographique de la province du Bas-Canada, pp. 83-85; toute la pr閒ace de cet ouvrage capital, publi en 1815, est d'ailleurs lire, si l'on veut se faire une id閑 pr閏ise du Bas-Canada, au d閎ut du dix-neuvi鑝e si鑓le; lire aussi Caron, La colonisation de la province de Qu閎ec, 1791-1815, pp. 228-252.

----------------------------

Les principales exportations du Canada consistent en vaisseaux neufs, en bois de construction de ch阯e et de pin, en sapin, en mats, en beaupr閟, en membrures de toute esp鑓e, en merrain, en potasse et en vaidasse, en pelleterie, en froment, en farine, en biscuit, en ma飐, en l間umes, en provisions sal閑s, en poissons, et quelques autres diff閞ens articles, le tout employant ordinairement des vaisseaux la concurrence de 150,000 tonneaux. Dans cette 閚um閞ation, les articles de premi鑢e importance pour l'Angleterre sont le produit des for阾s, soit qu'on le consid鑢e comme une source d'occupations pour les vaisseaux Anglais et les matelots du pays occup閟 le transporter, s'ils pouvaient pour le fret soutenir la concurrence qui r閟ulte des facilit閟 accord閑s leurs adversaires, ou comme 閠ant d'une consommation consid閞able et continuelle, et par cons閝uent de n閏essit indispensable. Depuis 1806, le commerce des colonies en bois de construction mais surtout du Canada, s'est accru un point extraordinaire; jusqu' ce que sa situation au commencement des hostilit閟 avec l'Am閞ique v頽t non seulement en arr阾er les progr鑣, mais m阭e le r閐uire au-dessous de l'閠at o il 閠ait les ann閑s pr閏閐entes.

Cependant cette diminution ne doit 阾re consid閞閑 que comme accidentelle, et comme n,ayant aucune liaison avec les ressources du commerce, qui suivant les calculs les plus mod閞閟, est en 閠at non-seulement de remplir abondamment les demandes des 頻es Anglaises dans les Indes Occidentales, en bois de construction carr, en planches, en sapin, en merrain, et en tout ce qui porte le nom g閚閞al de lumber, mais encore de fournir une grande quantit des m阭es articles pour l'usage de la Grande Bretagne. C'閠oit, et c'est peut-阾re encore chez bien des personnes la coutume de consid閞er ces ressources du Canada comme probl閙atiques; mais que l'on examine les 閠ats d'exportation de 1806 1810, et l'on verra bient魌 que pendant ces quatre ann閑s ils se sont accrus d'environ 100,000 pr鑣 de 375,000 tonneaux, de toutes les provinces, dont pr鑣 de la moiti 閠ait de Qu閎ec seul. Pour faire face cette demande, on n'a 閜rouv aucune difficult se procurer les quantit閟 n閏essaires, soit par le manque de bras destin閟 les rassembler, soit parce que les for阾s ne pouvaient y fournir: et quand la demande e鹴 閠 du double, on e鹴 pu y r閜ondre avec la m阭e facilit, en proportion gard閑.

179

Durant l'閜oque ci-dessus, l'accroissement du commerce dans le Canada seulement a 閠 plus qu'閝uivalent la consommation totale des 頻es des Indes Occidentales, estim閑 142,000 tonneaux par an; et dans l'ann閑 1810, le bois de ch阯e de construction embarqu Qu閎ec s'est mont 28,165 tonneaux, ce qui n'est qu'un peu moins de la moiti de la quantit n閏essaire chaque ann閑 pour le service de la marine royale. L'exportation du bois de construction cette ann閑-l est peut-阾re la plus grande qui ait eu lieu; cependant la facilit avec laquelle on se l'est procur est certainement une forte preuve contre l'assertion que les colonies de l'Am閞ique Septentrionale ne peuvent fournir aux besoins des Indes Occidentales.

 

Recherche parmi 15772 individus impliqu閟 dans les r閎ellions de 1837-1838.

 



Consult 2793 fois depuis le 20 mai 2000

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca