• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - Adresse des Fils de la Libert (1837). Pr閟entation et annotation de M. Daniel Latouche (Le Manuel de la parole)
 DOCUMENTS 
     
Adresse des Fils de la Libert (1837). Pr閟entation et annotation de M. Daniel Latouche (Le Manuel de la parole)
Article diffus depuis le 20 mai 2000
 




Source: Collection Octobre, no. 1 (Documentation John Hare), Montr閍l, Parti Pris, 1972.

La r閡nion de Saint-Ours fut suivie de r閡nions similaires Chambly, Yamaska, Qu閎ec et Saint-Hyacinthe. Des comit閟 de patriotes s'organisent dans chacune de ces villes. Partout, on publie ses propres d閏larations qui reprennent en les amplifiant certains des th鑝es des r閟olutions de Saint-Ours. A Montr閍l, le 5 septembre 1837, sept cents jeunes gens forment une soci閠 semi-secr鑤e, les Fils de la Libert qui se signala surtout par la publication, le 4 octobre, d'un manifeste et par l'organisation de milices populaires. Une de leurs principales activit閟 consistait en venir aux mains avec les partisans du Doric Club, sorte d'organisation para-militaire des Montrealers, et dont l'un des chefs, Adam Thom , pr閏onise ni plus ni moins que la lutte arm閑. Alors que le manifeste de Saint-Ours ne l'affirme pas de fa鏾n explicite, les Fils de la Libert de Montr閍l proclament leur d閟ir de voir la province "prendre son rang parmi les souverainet閟 ind閜endantes de l'Am閞ique". Nos p鑢es ont d閖 laiss passer deux occasions, affirment-ils, " nous est confi閑 la t鈉he de poursuivre leurs sublimes projets". Alors seulement les Canadiens pourront-ils sortir de leur long esclavage et jouir de "l'閏lat de la lumi鑢e et de la libert". Il ne s'agit plus de simples r閒ormes constitutionnelles et parlementaires mais de l'ind閜endance politique.

Ce manifeste en est un de propagande. On fait appel aux sentiments et non plus la raison. Contrairement aux 92 r閟olutions, il ne s'agit plus cette fois d'un texte destin au Parlement britannique, mais d'un placard publicitaire. Certains des th鑝es trait閟 aussi sont nouveaux. Ainsi, plusieurs reprises, on fait appel une solidarit nationale par del les divisions de classes et de croyances. Pour la premi鑢e fois, on attaque directement l'administration de la Grande-Bretagne qui n'est plus consid閞閑 comme une terre de progr鑣, de libert et de clairvoyance politique. C'est le syst鑝e m阭e des colonies qui est remis en question et non plus seulement les hommes qui l'administrent. Pour la premi鑢e fois, on parle des fondements sociaux de l'autorit politique qui cesse d'阾re un droit divin ou un privil鑗e d'aristocrates. Ce droit 阾re gouvern par un gouvernement de son choix "ne peut 阾re ali閚"; on peut donc tout moment, non seulement le revendiquer mais aussi le "mettre en pratique". D'autres th鑝es, par contre, brillent par leur absence, notamment celui de la religion. Ce n'est plus par leur catholicisme que les Canadiens se diff閞encient, mais par leur appartenance la m阭e collectivit ethnique.

On s'閠ait inspir des American Sons of Liberty fond閟 par Sam Adams.  D'autres associations des Fils de la Libert furent mises sur pied Laprairie, dans la vall閑 du Richelieu et dans le Nord de Montr閍l. Une tentative infructueuse a aussi 閠 faite l'Industrie (Joliette)


Fr鑢es:

Lorsque des 関閚ements urgents dans les affaires d'un pays rendent n閏essaire que les citoyens se forment en associations, le respect d aux opinions de la soci閠 demande de leur part une d閏laration explicite de motifs qui les ont induits se coaliser, et des principes qu'ils ont l'intention d'閠ablir au moyen de leur organisation.

Nous consid閞ons, qu'apr鑣 le privil鑗e qui appartient chaque individu d'agir pour lui-m阭e, d'apr鑣 les bases m阭es de la soci閠, celui de joindre toute son 閚ergie celle de ses concitoyens dans tous les projets qui ont pour but la d閒ense ou l'int閞阾 mutuel, et par cons閝uent le droit d'association, est un droit aussi sacr et aussi inali閚able que celui de la libert personnelle. Nous maintenons que les gouvernements sont institu閟 pour l'avantage et ne peuvent exister avec justice que du consentement des gouvern閟, et que quelque changement artificiel qui survienne dans les affaires humaines, un gouvernement de choix n'en est pas moins un droit inh閞ent au peuple. Comme il ne peut 阾re ali閚, on peut donc en aucun temps le revendiquer et le mettre en pratique.

76

Tous les gouvernements 閠ant institu閟 pour l'avantage de tout le peuple, nullement pour l'honneur ou le profit d'un seul individu, toute pr閠ention gouverner d'apr鑣 une autorit divine ou absolue , r閏lam閑 par ou pour aucun homme ou classe d'hommes quelconque, est blasph閙atoire et absurde, tout comme il est monstrueux de l'inculquer et d間radant de l'admettre. L'autorit d'une m鑢e-patrie sur une colonie ne peut exister qu'aussi longtemps que cela peut plaire aux colons qui l'habitent; car ayant 閠 閠abli et peupl par ces colons, ce pays leur appartient de droit, et par cons閝uent peut 阾re s閜ar de toute connexion 閠rang鑢e toutes les fois que les inconvenients, r閟ultant d'un pouvoir ex閏utif situ au loin et qui cesse d'阾re en harmonie avec une l間islature locale, rendent une telle d閙arche n閏essaire ses habitans, pour prot間er leur vie et leur libert ou pour acqu閞ir la prosp閞it. En prenant le titre de Fils de la Libert, l'association des jeunes gens de Montr閍l n'a nullement l'intention d'en faire une cabale priv閑, une junte secr鑤e, mais un corps d閙ocratique plein de vigueur, qui se composera de toute la jeunesse que l'amour de la patrie rend sensible aux int閞阾s de son pays, quelque puisse 阾re d'ailleurs leur croyance, leur origine ou celle de leurs anc阾res .

Les raisons, qui dans la conjoncture actuelle appellent imp閞ieusement toutes les classes, mais plus sp閏ialement celle des jeunes gens, la vie active et un d関ouement h閞o飍ue la cause de leur pays, sont nombreuses et imposantes.

(...) Apr鑣 soixante et dix sept ann閑s de domination anglaise, nous sommes port閟 regarder notre pays dans un 閠at de mis鑢e compar aux r閜ubliques florissantes qui ont eu la sagesse de secouer le joug de la monarchie. Nous voyons les 閙igr閟 des m阭es classes venus de l'autre c魌 de la mer, mis閞ables chez nous, heureux du moment qu'ils ont joint la grande famille d閙ocratique , et nous faisons tous les jours la triste exp閞ience que c'est uniquement l'action d閘閠鑢e du gouvernement colonial que nous devons attribuer tous nos maux. Une pr閠endue protection a paralys toute notre 閚ergie. Il a conserv tout ce qu'il y avait de bon, et entrav toutes les mesures de r閒orme et d'am閘ioration.

Pendant que chacun des townships r閜artis sur l'immense territoire de nos voisins a l'avantage d'阾re sagement gouvern par une libre d閙ocratie, laquelle est form閑 elle-m阭e, et agir avec 閚ergie, nous, nous sommes abandonn閟 la merci et au contr鬺e d'un gouvernement dans lequel le peuple n'a aucune voix, dont l'influence tend corrompre la vertu publique dans sa source, d閏ourager l'esprit d'entreprise, et an閍ntir l'impulsion g閚閞euse de tout ce qui peut conduire avec efficacit l'avancement et la prosperit de notre pays.

Une l間ion d'officiers nomm閟 sans l'approbation du peuple, auquel ils sont la plupart oppos閟 et jamais responsables, pendant qu'ils tiennent leur charge durant le bon plaisir d'un Ex閏utif sans responsabilit, est maintenant en autorit au dessus de nous avec des salaires 閚orm閙ent disproportionn閟 tant nos moyens qu' leurs services.

Le proc鑣 par jur閟 que nous avons appris regarder comme le paladium de nos libert閟, est devenu une vaine illusion.

(...) Des biens fonds d'une valeur immense, donn閟 par un gouvernement sage et pr関oyant ou par des individus distingu閟 par leur g閚閞osit, au ci-devant ordre des j閟uites et consacr閟 par eux uniquement pour le bienfait de l'閐ucation, ont 閠 d閠ourn閟 d'un objet aussi louable, pour servir d'instruments de corruption et stipendier des officiers inutiles et presque toujours r閜r閔ensibles, pendant que les enfants de la province priv閟 des fonds destin閟 leur instruction, ont vieilli sans pouvoir profiter de ce bienfait, pour s'entendre reprocher plus tard leur d閒aut d'閐ucation . Nos terres publiques (...) ont 閠 vendues ou donn閑s, au m閜ris de nos repr閟entations, une compagnie de sp閏ulateurs, vivant de l'autre c魌 de l'Atlantique, ou partag閑s entre des parasites officiels, qui par motif d'int閞阾 se sont combin閟 en une faction pour 閠ayer un gouvernement corrompu, ennemi des droits et oppos aux d閟irs du peuple, pendant que nos p鑢es, nos parents, nos fr鑢es colons n'閜rouvent que des refus, ou sont incapables de se procurer de ces terres en friche pour s'y 閠ablir .

77

Des lois sur la tenure des terres tout--fait inapplicables la condition du pays, injustes dans leur op閞ation, nous ont 閠 impos閑s par un parlement 閠ranger.

(...) Des r鑗lements de commerce pour cette colonie, adopt閟 dans un parlement 閠ranger sont actuellement en force contre notre consentement. Par l nous nous trouvons born閟 de certains d閎ouch閟 et priv閟 des moyens d'閠endre notre commerce tous les ports du monde .

(...) La repr閟entation du pays est devenu un objet insigne de moquerie. Un ex閏utif corrompu a constamment travaill faire de notre chambre d'assembl閑 un instrument propre infliger l'esclavage ses constituants;

(...) Un conseil l間islatif dont les membres sont la nomination d'une autorit ignorante des affaires de la colonie, et r閟idant une distance de 3000 milles, compos en grande partie de personnes qui n'ont aucune sympathie avec le pays, existe encore actuellement comme un 閏ran impuissant entre les gouvernants et les gouvern閟, toujours pr阾 nullifier toutes les tentatives d'une l間islation utile. Un conseil ex閏utif nomm de la m阭e mani鑢e, dont l'influence empoisonner le coeur de chaque gouverneur successif, demeure encore intact, prot間eant le cumul des places et tous les abus qui se rattachent chaque d閜artement public. Un gouverneur aussi ignorant que ses pr閐閏esseurs, et qui l'exemple de chacun d'eux s'est fait partisan officiel, conduit la machine gouvernementale pour l'avantage du petit nombre, peu soucieux des int閞阾s de la majorit, ou m阭e d閠ermin y susciter des entraves.

Nos griefs ont 閠 fid鑜ement et maintes reprises soumis au roi et au parlement du royaume-uni, dans des r閟olutions pass閑s par des assembl閑s primaires et par nos repr閟entants assembl閟 en parlement, et dans les humbles p閠itions de toute la nation. Nous avons fait entendre nos remontrances avec toute la puissance des arguments, et avec toute la force morale de la v閞it. Aucun rem鑔e n'a 閠 mis effet, et la fin lorsque la tyrannie de ceux qui sont investis du pouvoir dans la province s'est accrue un point insupportable par l'impunit qui leur est assur閑 , une m鑢e-patrie ingrate prend avantage d'un temps de paix g閚閞ale, pour nous forcer fermer les yeux et approuver notre propre avilissement, en nous mena鏰nt de se saisir avec violence de nos revenus publics, au d閒i des droits naturels, et de tous les principes de la loi, de la politique et de la justice.

L'閠at actuel de d間radation de notre pays 閠ant le r閟ultat de trois quarts de si鑓le d'un chaleureux d関ouement la connexion avec l'Angleterre, et d'une confiance tromp閑 dans l'honneur britannique, ce serait nous montrer criminels et n閟 pour la servitude que de borner notre r閟istance de simples repr閟entations. - Les perfides projets des autorit閟 britanniques ont bris tous les liens de sympathie avec une m鑢e-patrie qui se montre insensible. Une s閜aration est commenc閑 entre des parties dont il ne sera jamais possible de cimenter l'union de nouveau, mais qui se poursuivra avec une vigueur croissante, jusqu' ce qu'un de ces 関閚ements inopin閟 et impr関us tels qu'il s'en offre de temps autre dans la marche des temps actuels, nous ait fourni une occasion favorable de prendre notre rang parmi les souverainet閟 ind閜endantes de l'Am閞ique . Nous avons laiss 閏happer deux superbes occasions: tenons-nous tous pr閜ar閟 pour une troisi鑝e. Une destin閑 toute pleine de gloire est r閟erv閑 la jeunesse de ces colonies. Nos p鑢es ont pass une longue carri鑢e de vexations lutter journellement contre toutes les phases du despotisme. En laissant ce monde ils nous ont l間u un h閞itage, qu'ils ont travaill agrandir au prix de tous les sacrifices dict閟 par le patriotisme. A nous est confi la tache de poursuivre leurs sublimes projets, et d'affranchir, de nos jours, notre bien aim閑 patrie de toute autorit humaine autre qu'une intr閜ide d閙ocratie assise au milieu de son sein.

Avec une perspective aussi encourageante sous les yeux, avec une responsabilit aussi 閘ev閑 que celle qui repose sur nous, il est de notre devoir imp閞ieux de laisser de c魌 toutes les folles emport閑s de la jeunesse, et de nous livrer tout entier la consid閞ation de la politique, des besoins et des ressources de notre pays; d'augmenter sa richesse en encourageant ses manufactures et ses produits; de lui conserver toute sa vigueur en discontinuant de consommer tous les articles import閟 de par-del la mer; mais pardessus tout de nous accoutumer faire continuellement des sacrifices, et tellement retrancher nos d閜enses personnelles, en 関itant l'exc鑣 et le superflu, qu'il nous soit donn d'amasser des moyens de nous supporter les uns les autres dans la lutte pour la vie et la libert dans laquelle nous devons t魌 ou tard nous trouver engag閟, lorsque sera arriv ce jour glorieux qui nous verra sortir d'un long et obscur esclavage pour jouir de l'閏lat de la lumi鑢e et de la libert.

En cons閝uence, nous, les officiers et membres du comit de l抋ssociation des Fils de la libert dans Montr閍l, en notre propre nom, ainsi qu抋u nom de ceux que nous repr閟entons, nous nous engageons solennellement envers notre patrie maltrait閑, et envers chacun de nous, d関ouer toute notre 閚ergie, et nous tenir pr阾s agir, suivant que les circonstances le requerront, afin de procurer cette province :

  • un syst鑝e de gouvernement r閒orm, bas sur le principe d掗lection;
  • un gouvernement ex閏utif responsable;
  • le contr鬺e par la branche repr閟entative de la l間islature sur tous les revenus publics et de quelque source qu抜ls proviennent;
  • le rappel de toutes les lois et chartes pass閑s par une autorit 閠rang鑢e, et qui pourrait empi閠er sur les droits du peuple et de ses repr閟entants et sp閏ialement celles qui ont rapport la propri閠 et la tenure des terres appartenant soit au public soit aux individus;
  • un syst鑝e am閘ior pour la vente des terres publiques, aux fins que ceux qui d閟ireraient s抷 閠ablir puissent le faire avec le moins de frais possible;
  • l抋bolition du cumul des places et de l抜rresponsabilit des officiers publics,
  • et une stricte 間alit devant la loi pour toutes les classes sans distinction d抩rigine, de langage ou de religion.

Confiants dans la providence et forts de nos droits nous invitons par les pr閟entes tous les jeunes gens de ces provinces se former en associations dans leurs localit閟 respectives, afin d抩btenir un gouvernement juste, peu dispendieux et responsable, et assurer la s閏urit, la d閒ense et l抏xtension de nos libert閟 communes.

Andr Ouimet, pr閟ident
J.L. Baudry, Joseph Martel, vice-pr閟idents
J.G. Beaudriau, tr閟orier
J.H.E Therrien, secr閠aire des minutes
G. Boucherville, secr閠aire correspondant
Frs. Tulloch, assistant secr閠aire correspondant
J.S. Neysmith, Toussaint Demers, N. Lafreni鑢e, Pierre Grenier, Louis Dumais, Joseph Letorre, L.P. Boisvin, R. Courselle, Casimir Arcourt, Amable Simard, J.B. Label, Jos. Gaudry, James Finey, Louis Lebeau, Thomas Barre, F. Tavernier, Joseph Dufaut, Joseph Leduc, Paul Martin, A.B. Papineau, J.B. Brien, P.G. Damour, Andr Lacroix, Henry Lacaille, Pierre Larceneur, N. Berthiaume, Narcisse Valois, H. Carron, H.A. Gauvin, L. C. Perreault, C. de Lorimier, Norbert Larochelle, Andr Gigu鑢e, Louis Barre, Simon Crevier, Andr Lapierre, R. Desrivi鑢es.

Montr閍l,
4 octobre 1837

 


COMMENTAIRES :

Contrairement Papineau les Fils de la Libert remettent en question la monarchie et l'aristocratie de droit divin.

Allusion au fait que plusieurs descendants britanniques se sont joints aux patriotes.

En 1825, 23% des immigrants d閎arquant au port de Qu閎ec s'閠ablissaient dans le Bas-Canada; cette proportion tomba 14% en 1832 et 3% en 1834. Parmi les 27 membres du Conseil l間islatif, 18 sont aussi fonctionnaires ou pensionn閟 de l'閠at et 7 sont d閖 membres du Conseil ex閏utif.

Les revenus tir閟 des biens des J閟uites et qui, en principe devaient servir au financement de l'閐ucation 閠aient utilis閟 depuis le gouverneur Kempt pour financer la liste civile. En 1800, le dernier des J閟uites de la colonie le P鑢e Casot, 閠ait mort.

Deux comit閟 parlementaires d'enqu阾e, l'un en 1815, l'autre en 1824, avaient recommand d'asseoir le syst鑝e d'閐ucation sur de meilleures bases juridiques et financi鑢es. Mais dans le domaine de l'enseignement sup閞ieur, le Bas-Canada est toujours priv d'universit (McGill fut cr殚e en 1821; Laval ne devait l'阾re qu'en 1852).

Ces difficult閟 se procurer des terres n'emp阠hent pas la population rurale de s'accro顃re. Ainsi, le Qu閎ec 閠ait 77% rural en 1765, 80% en 1790 et 88% en 1825. Ces chiffres sont tir閟 de Jean-Marc L間er, "Le Canada fran鏰is la recherche de son avenir", dans Esprit, 193-194, (1952), pp. 259-279. Cet article constitue sans aucun doute l'anc阾re des articles publi閟 l'intention du public fran鏰is.

Allusion la d閏ision de Londres.(en 1821) de r閐uire les droits sur le bois de la Baltique et d'en imposer un sur les bois du Canada.

D'apr鑣 des statuts britanniques de 1820, les navires 閠rangers ne pouvaient venir charger dans les ports canadiens.

C'est la p閞iode de la paix du Congr鑣 de Vienne.

Les ann閑s 1833-1838 sont celles d'une grave crise 閏onomique: mauvaise r閏olte, crise bancaire aux 蓆ats-Unis difficult閟 du commerce international. Voir cet effet Fernand Ouellet, Histoire 閏onomique et sociale du Qu閎ec..., pp. 235-440.

Depuis le d閎ut du si鑓le, les 蓆ats-Unis ne sont plus la seule r閜ublique ind閜endante de l'h閙isph鑢e occidental. Ils ont 閠 rejoints par le Paraguay (1811), l'Argentine (1816), le Chili (1818), le Venezuela (1819), la Colombie (1819), le P閞ou (1821), l'蓂uateur (1822), le Br閟il (1822), la Bolivie (1825) et l'Uruguay (1828). En cons閝uence, nous, les officiers et membres du comit de l抋ssociation des Fils de la libert dans Montr閍l, en notre propre nom, ainsi qu抋u nom de ceux que nous repr閟entons, nous nous engageons solennellement envers notre patrie maltrait閑, et envers chacun de nous, d関ouer toute notre 閚ergie, et nous tenir pr阾s agir, suivant que les circonstances le requerront, afin de procurer cette province un syst鑝e de gouvernement r閒orm, bas sur le principe d掗lection; un gouvernement ex閏utif responsable; le contr鬺e par la branche repr閟entative de la l間islature sur tous les revenus publics et de quelque source qu抜ls proviennent; le rappel de toutes les lois et chartres pass閑s par une autorit 閠rang鑢e, et qui pourrait empi閠er sur les droits du peuple et de ses repr閟entants et sp閏ialement celles qui ont rapport la propri閠 et la tenure des terres appartenant soir au public soit aux individus; un syst鑝e am閘ior pour la vente des terres publiques, aux fins que ceux qui d閟ireraient s抷 閠ablir puissent le faire avec le moins de frais possible; l抋bolition du cumul des places et de l抜rresponsabilit des officiers publics, et une stricte 間alit devant la loi pour toutes les classes sans distinction d抩rigine, de langage ou de religion. Confiants dans la providence et forts de nos droits nous invitons par les pr閟entes tous les jeunes gens de ces provinces se former en associations dans leurs localit閟 respectives, afin d抩btenir un gouvernement juste, peu dispendieux et responsable, et assurer la s閏urit, la d閒ense et l抏xtension de nos libert閟 communes.

 

Recherche parmi 15772 individus impliqu閟 dans les r閎ellions de 1837-1838.

 



Consult 23234 fois depuis le 20 mai 2000
 [Nom]  (13 octobre 2020)
online meds for ed url: https://canadianpharmacystorm.com buy prescription drugs without doctor
 [Nom]  (13 octobre 2020)
cialis without doctor prescription url: https://canadianpharmacystorm.com amoxicillin without a doctor's prescription
 [Nom]  (30 septembre 2020)
cost of viagra 100mg - http://edsild100.com viagra on line no prec
 [Nom]  (27 septembre 2020)
natural viagra: http://dietkannur.org over the counter viagra
 [Nom]  (11 juillet 2020)
side effects for viagra: http://sildenafilst.org/# - viagra overnight
 [Nom]  (3 juin 2020)
daily use cialis cost http://tadalafilprof.com
 [Nom]  (30 mai 2020)
online cialis http://tadalafilprof.com
 [Nom]  (29 mai 2020)
legitimate cialis by mail http://tadalafilprof.com
 [Nom]  (10 mai 2020)
hydroxychloroquine http://hydroxychloroquine24.com - generic plaquenil
 [Nom]  (9 mai 2020)
alaren price http://aralenph.com - alaren online
 [Nom]  (5 mai 2020)
cialis vidalista http://tadal24ph.com - coupon for cialis by manufacturer
 [Nom]  (5 mai 2020)
buy zithromax http://zithazi.com - generic zithromax
 [Nom]  (21 avril 2020)
https://viagrawithoutdoctorspres.com viagra substitute http://tadmedz.com cialis prices 20mg http://onlinepharmacyero.com
 [Nom]  (20 avril 2020)
https://vclph24.com viagra vs cialis vs levitra http://tadmedz.com low cost cialis https://canpharmb3.com
 [Nom]  (19 avril 2020)
https://vclph24.com viagra without a doctor prescription walmart http://tadmedz.com canada cialis https://canadianpharmacystorm.com
 [Nom]  (17 avril 2020)
https://viagrawithoutdoctorspres.com herbal viagra https://cialisfavdrug.com samples of cialis https://canpharmb3.com
 [Nom]  (16 avril 2020)
https://viagrawithoutdoctorspres.com viagra online https://cialisfavdrug.com 30 mg cialis what happens http://onlinepharmacyero.com
 [Nom]  (16 avril 2020)
https://viagrawithoutdoctorspres.com 100mg viagra without a doctor prescription http://cialisxtl.com does cialis lower blood pressure https://canpharmb3.com
 [Nom]  (10 avril 2020)
https://viagrawithoutdoctorspres.com viagra pill https://cialisfavdrug.com viagra vs cialis vs levitra https://canadianpharmacystorm.com
 [Nom]  (9 avril 2020)
https://viagrawithoutdoctorspres.com viagra alternatives https://cialisfavdrug.com cialis coupon http://onlinepharmacyero.com
 [Nom]  (2 avril 2020)
hydroxychloroquine 200 mg price in india http://hydroxychloroquine24.com - plaquenil for sale
 [Nom]  (1 avril 2020)
alaren online http://aralenph.com - buy chloroquine online
 [Nom]  (1 avril 2020)
female viagra http://alexa24ph.com - side effects for viagra
 [Nom]  (29 mars 2020)
price of cialis http://tadal24ph.com - lowest cialis prices
 [Nom]  (28 mars 2020)
zithromax http://zithazi.com - Azithromycin
 [Nom]  (27 mars 2020)
kaletra http://kaletra24.com - kaletra price
 [Nom]  (27 mars 2020)
generic zithromax http://zithazi.com - buy Azithromycin
 [Nom]  (26 mars 2020)
viagra vs cialis http://alexa24ph.com - viagra cost
 [Nom]  (26 mars 2020)
chloroquine http://aralenph.com - buy alaren
 [Nom]  (25 mars 2020)
generic plaquenil http://hydroxychloroquine24.com - hydroxychloroquine 200 mg price in india
 [Nom]  (18 mars 2020)
viagra side effects http://viaph24.com - viagra in action
 [Nom]  (13 mars 2020)
cialis for daily use http://ciaph24.com - cialis vs viagra
 [Nom]  (11 mars 2020)
ed pills that work better than viagra http://viaph24.com - viagra problem
 [Nom]  (14 février 2020)
order viagra south africa http://tadmedz.com viagra cialis http://cialisxtl.com how to order viagra online
 [Nom]  (13 février 2020)
buy viagra kamagra http://tadmedz.com buy female pink viagra http://cialisxtl.com buy generic viagra new zealand
 [Nom]  (4 février 2020)
buy cialis pills https://edmedz.com viagra sale melbourne
 [Nom]  (3 février 2020)
buy cialis online safely https://edmedz.com buy cialis drugstore
 [Nom]  (2 février 2020)
viagra online uk cheapest https://edmedz.com order viagra mastercard
 [Nom]  (31 janvier 2020)
buy viagra for cheap https://edmedz.com viagra buy spain
 Francis M閚ard  (23 avril 2006)
Merci de la transcription de cette adresse. Par contre, en comparent avec la version parue dans Assembl閑s publiques r閟olutions et d閏larations de 1837-1838 - VBL, il manque le dernier paragraphe de conclusion. Je vais tenter de la taper avant d`aller remettre ce livre la biblioth鑡ue.

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca