• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - DELORIMIER, MARIE THOMAS CHEVALIER
 BIOGRAPHIE  Partager      
DELORIMIER, MARIE THOMAS CHEVALIER
Article diffusé depuis le 20 mai 2000
 




Descendant d'une famille noble, il était un notaire aisé qui s'est fait résistant à l'occupation. Arrêté le 12 novembre 1838, il fut condamné à mort le 20 décembre après avoir été l'un des chefs les plus actifs de la résistance, et avoir travaillé activement à l'organisation de la lutte armée.

Delorimier avait 30 ans, était marié et père de trois enfants lorsqu'il est monté au gibet d'un pas ferme, le 15 février 1839. La veille de sa mort, depuis sa cellule de la prison de Montréal, il avait rédigé son testament politique qui se terminait ainsi: "... Et je meurs en m'écriant: vive la liberté, vive l'indépendance!"

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 4114 fois depuis le 20 mai 2000
 Louise Charbonneau  (4 février 2008)
Merci pour toutes les informations que vous mettez à notre disposition via l'internet. Mes étudiants du secondaire ont pu apprendre grandement grâce à votre site. Réforme oblige, faute de bouquins dans les bibliothèques scolaires, nous devons utiliser l'internet et peu de site sont fiables en histoire du Québec.
 Louise Charbonneau  (4 février 2008)
Afin de répondre à Philippe et à Johanne qui ont rédigé des commentaires, voici quelques informations que j'ai accumulé lors de mes recherches aux archives. De Lorimier est né le 26 décembre 1803 à St-Cuthbert. Il s'est marié à Marguerite Henriette Cadieux, fille de Jean-Marie (notaire) et de Marguerite Roy, le10 janvier 1832 dans la paroisse Notre-Dame de Montréal. Ils ont eut 5 enfants mais seulement deux filles sont parvenues à l'âge adulte. La première se prénommait Léopoldine et la seconde Stéphanie. Peu d'informations sont disponibles au sujet de la progéniture de Chevalier de Lorimier. Nous ne savons que l'endroit où sa veuve se réfugia dans la pauvreté jusqu'à la fin de ses jours soit l'Assomption.
 Johanne  (5 septembre 2006)
Je suis désolée, mais Philippe a raison... De Lorimier faisait partie des Frères chasseurs et vous faites mention qu`il était un des chefs les plus de la résistance, c`est la même chose, mais on voudrait en savoir plus. Dans le roman de Micheline Lachance sur Julie Papineau, on en apprend beaucoup plus sur lui que dans votre biographie. Dommage...
 Philippe  (9 août 2006)
Je crois qu`il y a une erreur, car d`après le livre Les Patriotes de 1837-1838 de Laurent-Olivier David ; De Lorimier est né en 1805, donc en février 1839 il aurait 33 ou 34 ans. Pour un homme de cette importance, il aurait été bon d`avoir une biographie plus complète.
 nadia  (4 mai 2005)
moi je suis en admiration devant les patriotes et j`ai vue le film de pierre falardeau et chapeau.

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca