• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - MARCHESSAULT, Siméon (1805-1855)
 BIOGRAPHIE 
MOD
MARCHESSAULT, Siméon (1805-1855)
Article diffusé depuis le 14 octobre 2000
 




Saint-Ours, 1805;Saint-Hyacinthe, 8 juillet 1855 (32 ans en 1837)

Fils d'Abraham Marchessault et d'Aurélie Cormier, et époux de Judith Morin.

Intelligent, actif, rusé, d'une énergie de fer, cet homme n'était pas fait de chair; il était pétri de métal et blindé par dessus (Choquette)

huissier, orateur, écrivain et fabricateur de lettres insolentes

Le 23 octobre, Marchessault participe à la fameuse assemblée des Six-Comtés. Après le 18 novembre, il s'emploie avec Brown, Gauvin et Desrivières à l'établissement du camp de Saint-Charles. Le 23 novembre il est à la bataille de Saint-Denis; le 25, à celle de Saint-Charles, où il se distigue et prend le commandement après le départ de Brown pour Saint-Denis. Les troupes britanniques prennent alors soin d'incendier la maison de Marchessault, décrit comme Le plus violent et le plus acharné dans l'affaire du camp... Il est finalement arrêté puis emprisonné alors qu'il tentait de fuire vers les États-Unis.

Marchessault fait partie des huit qui acceptent l'exil aux Bermudes en échange de la libération des autres condamnés. Cependant, il gagne vite le continent et travaille à Burlington pour un marchand de fourrures à des conditions minables. Il rentre finalement au pays en août 1840 et s'installe définitivement à Saint-Hyacinthe comme huissier.

 

Recherche parmi 15772 individus impliqués dans les rébellions de 1837-1838.

 



Consulté 2886 fois depuis le 14 octobre

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca