• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - Samuel Gale (1783-1865)
 BIOGRAPHIE 
MOD
Samuel Gale (1783-1865)
Article diffusé depuis le 20 mai 2000
 




Nom du père: Samuel Gale

Nom de la mère: Inconnu

Date de naissance: 1783

Lieu de naissance: St Augustine, en Floride

Date du décès: 15 avril 1865

Lieu du décès: Montréal

Professions exercées: Avocat et juge:

Fonctions au moment des troubles: Juge de la Cour du banc du roi, à Montréal

Bibliographie de trois titres: Nerva, or a collection of papers published in the Montréal Herald, Notice ont the claims of the Hudson's Bay Company and the conduct of its adversaries et les juges de la province de Québec

Après avoir quitté les États-Unis à la suite de la guerre d'indépendance, Samuel Gale arrive avec ses parents au Canada. Durant le printemps de 1828, parce que le comité de la chambre des communes à Londres enquêtait sur le gouvernement du Canada. Gale va témoigner à trois reprises devant ce comité en défendant les habitants des Cantons de l'Est, majoritairement anglophones. Il se sent désavantagé parce que les Canadiens-français étaient majoritaires à la Chambre d'assemblée. Il y demande de meilleures routes et que la tenure anglaise y soit généralisée. De plus, il réclame que l'immigration des anglais soit accrue et que les Cantons de l'Est soient mieux représentés à l'Assemblée. Finalement, il se prononce en faveur de l'Union du Bas et du Haut Canada. En raison de la démission de Norman Fitzgerald Uniacke, Gale est nommé juge de la Cour du banc du roi à Montréal.

En 1837, dans un jugement élaboré, Gale maintient le droit de la couronne d'établir la loi martiale. Cette loi vise à émettre des mandats d'arrêt envers les principaux chefs patriotes. Après avoir regardé tout ce que Gale va défendre des anglais puis il se prononce en faveur de l'Union des deux Canada. Nommé juge à Trois-Rivières, Gale sera favorable à l'établissement de la loi martiale en 1837 et contribue ainsi à forcer les chefs patriotes à quitter Montréal. Gale prend sa retraite le 25 avril 1848 et décède à Montréal le 15 avril 1865.

 

Recherche parmi 15772 individus impliqués dans les rébellions de 1837-1838.

 



Consulté 2 fois depuis le 20 mai 2000

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca