• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - Decoigne, Pierre-Théophile (1808-1839)
 BIOGRAPHIE 
MOD
Decoigne, Pierre-Théophile (1808-1839)
Article diffusé depuis le 20 mai 2000
 




Père : Louis Decoigne

Mère : Marguerite Bezeau

Épouse : Mary McCabe

Notaire à Napierville, Decoigne était capitaine dans l'armée de la résistance.


Decoigne s'était notamment fait remarquer par sa bravoure et son courage à la bataille d'Odelltown. Âgé de 27 ans, marié et père de deux enfants, il est mort pendu, le 18 janvier 1839.
Pierre-Théophile Decoigne est né à St-Philippe-de-Laprairie, le 13 mars 1808. Il est décédé le 18 janvier 1839, à Montréal. Il était alors âgé de 30 ans.

Pierre -Théophile Decoigne est né dans une famille noble. Son père était notaire, Pierre-Théophile le deviendra aussi.

Pierre-Théophile Decoigne est né dans une famille qui avait eu une position extrêmement influente dans la colonisation de la Nouvelle-France. Toutefois, au moment de sa naissance, la réputation et l'influence sa famille était en déclin. Ayant d'abord décidé de suivre les traces de son père et de devenir notaire, on peut dire que M. Decoigne faisait partie du groupe des professions libérales. Il est clair qu'il était un patriote pur et dur. Lors du recrutement en vue de la prise de William Henry (Sorel), il déclare : "ceux qui refuseront de marcher verront leurs propriétés brûlées et seront traités comme leurs plus cruels ennemis" -

Pierre-Théophile Decoigne prend une place de premier plan dans la révolte et activement préparé le soulèvement. Il participe d'abord à un plan regroupant des Patriotes de 17 paroisses et ayant pour but de prendre William Henry, une pièce importante du camp loyaliste. Il avait la responsabilité de rassembler les Patriotes de Verchère, de Saint-Ours et de Contrecœur. Un peu plus tard, à l'heure des insurrections, il est à la tête d'un groupe d'environ 500 patriotes. Leur enthousiasme sera toutefois freiné par des problèmes d'organisation. En novembre 1838, par contre, il sera présent comme capitaine dans les troupes de Napierville. Il se battra avec ses hommes contre les troupes loyalistes volontaires à Odelltown, avant d'être arrêté puis condamné à mort pour sa participation active aux rébellions

Les frères de Pierre-Théophile, surtout Louis-Mars, mais aussi Olivier, ont également pris activement par aux événements tout au long du conflit de 37-38. Pierre-Théophile Decoigne a d'abord participé à l'organisation de plusieurs soulèvements liés à la cause réformiste. Dans la région de Napierville, plus précisément dans la paroisse de Saint-Cyprien, Decoigne était reconnu comme un chef dur, décidé, voir même extrémiste. Il a joué un rôle important au niveau du recrutement des troupes patriotes. Son influence était importante et il avait l'habitude de prendre les devants.

Au cours de la deuxième levée des patriotes, le 3 novembre 1838, Decoigne était parmi le haut commandement d'une troupe de près de 500 patriotes. Le lendemain, Pierre-Théophile Decoigne, alors au grade de capitaine, affronte avec ses troupes les loyalistes volontaires à Odelltown. Cette bataille fut un échec pour les patriotes. Face à la défaite et face au mandat d'arrêt lancé contre lui, Pierre-Théophile Decoigne tente de fuir vers les États-Unis quelques jours après la bataille d'Odelltown. Ses frère, qui étaient aussi recherchés, réussissent à passer mais quant à lui, il est arrêté avant la frontière.

Lors de son interrogatoire, Decoigne a dit qu'il n'avait eu qu'un rôle de dernier plan lors des insurrections. On peu déduire que ses affirmations n'ont pas été prises au sérieux... Pierre-Théophile Decoigne a été condamné à mort puis pendu à Montréal, le 18 janvier, aux côtés des autres célèbres patriotes. Le gouvernement, dans son infîme bonté, a par la suite donné une indemnité à son épouse (sa veuve) pour les inconvénients qu'elle avait dû subir au plan matériel pendant les rébellions.

Nicolas M.-Desrosiers

 

Recherche parmi 15772 individus impliqués dans les rébellions de 1837-1838.

 



Consulté 6356 fois depuis le 20 mai 2000
 Michelle Gélinas  (13 novembre 2011)
J'ai finallement trouvé les deux enfants de Pierre Théophile Decoigne et surtout son fils Louis Théophile également notaire. Le premier enfant est Marie Celeste Henriette Decoigne né le 15 mai 1833 et baptisée a Napierville dans la paroisse de St Cyprien. Le second enfant, Louis Theophile est né le 28 mai 1838 et fut également baptisé a Napierville en la paroisse de St Cyprien. Louis Théophile épousera Roasana Bachant et vivra au Massachussets ou il est également notaire. Au recensemment américain de 1880 ils ont 11 enfants et héberge la mère de son épouse.
 Michelle Gélinas  (13 novembre 2011)
Je cherche désespérement à faire le lien entre ma lignée paternelle et celle de Pierre Théophile Decoigne. Je suis l'arrière-arrière-petite fille d'Antoine Decoigne et de Matilde Beaulieu. Mon arrière grand mère est leur fille. Emma Decoigne épouse d'Honoré Gélinas leur marriage a été célébré le 3 nov. 1873 à Stanstead, Quebec. Emma et ses frères et soeurs furent baptisés à Rigaud, Québec et selon l'histoire de famille c'est là que les Decoigne se seraient cachés des autorités britaniques après la capture de Pierre Théophile. Est-ce que quelqu'un a des informations pour moi
 Michelle Gélinas  (13 novembre 2011)
Est-ce qu'il existe des records que le public peu consulter au sujet des indemnisations versées aux veuves des patriotes pendus? Je cherche la trace de Mary McCabe l'épouse de Pierre Théophile Decoigne!
 Michelle  (1 juillet 2010)
Bonjour, Je suis lié a Pierre Théophile et voici ce que j'ai trouvé dans ma quête de mes ancêtres. Il s'est marié le 16 octobre 1832 a Odelltown sous le nom de Théophilus Decoigne. Je cherche moi aussi désepérément le nom de ses enfants et ce qu'ils leur sont arrivé a eux et Marie McCabe. Sa famille a fuit vers Rigaud et ont changé leur nom a Quann qui est éventuellement devenu Quinn. De fait plusieurs Quinn d'Aylmer, Québec sont de fait des Decoigne. Mon ancêtre est Antoine Decoigne et il s'est marié la même année que Pierre Théophile donc je présume qu'ils étaient cousins.
 Michelle  (1 juillet 2010)
Bonjour, Je suis lié a Pierre Théophile et voici ce que j'ai trouvé dans ma quête de mes ancêtres. Il s'est marié le 16 octobre 1832 a Odelltown sous le nom de Théophilus Decoigne. Je cherche moi aussi désepérément le nom de ses enfants et ce qu'ils leur sont arrivé a eux et Marie McCabe. Sa famille a fuit vers Rigaud et ont changé leur nom a Quann qui est éventuellement devenu Quinn. De fait plusieurs Quinn d'Aylmer, Québec sont de fait des Decoigne. Mon ancêtre est Antoine Decoigne et il s'est marié la même année que Pierre Théophile donc je présume qu'ils étaient cousins.
 quane  (28 juin 2009)
Avez-vous trouver les noms des enfants. Je recherche mes ancêtres et on me dit que l'origine de mon nom est "decoigne" ????Merci !
 Louise  (7 août 2006)
Pierre Théophile Decoigne épouse le 16 octobre 1832 à Napierville Mary McCabe
 Louise  (7 août 2006)
Pierre Théophile Decoigne épouse le 16 octobre 1832 à Napierville Mary McCabe. Ce couple aurait eu deux enfants. Je vais poursuivre la recherche et vous donnerez leurs noms dès que possible.
 Votre nom  (4 mai 2006)
Est-ce que Decoigne avait des enfants lors de sa pendaison ? qu`est-il arrivé à Mary McCabe par la suite ?
 mimi otis  (21 janvier 2005)
Très intéressant. Bien documenté. Que sont devenus les descendants de ce patriote? Merci

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca