• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - Bédard, Joseph-Isidore (1806-1833)
 BIOGRAPHIE  Partager      
Bédard, Joseph-Isidore (1806-1833)
Article diffusé depuis le 20 mai 2000
 




Père : Pierre-Stanislas Bédard

Mère : Luce Lajus

État civil : Célibataire

Lieu et date de naissance: Québec, 9 janvier 1806

Lieu et date de décès : Paris, 14 avril 1833

Professions : Poète, avocat et homme politique

Après de brillantes études au séminaire de Nicolet, Joseph-Isidore entreprend un stage de clerc. Il s'intéresse à la poésie inpirée des thèmes du pays et compose un chant intitulé "Sol canadien ! Terre chérie !", qui sera publié dans la Gazette du Québec du 6 août 1827. Deux ans plus tard, il publie une nouvelle version qui se voit couronné premier hymne national des Canadiens. Il est admis au barreau le 12 octobre 1829 et se fait reconnaître comme un homme public par son tempérament passionné.

Citoyen dévoué, il participe à un mouvement en faveur de la tempérance. Le 6 octobre 1830, Bédard est élu député de la circonscription de Saguenay à la chambre d'Assemblée du Bas-Canada et se signale par son esprit indépendant. De plus, il vote contre l'expulsion de certains députés, allant ainsi à l'encontre des chefs du parti patriote, Louis-Joseph Papineau et Denis-Benjamin Viger.

En 1831, il quitte le pays pour l'Europe ou il joue au touriste, mais dans des moments de solitude, des idées de mort le tourmente et il les surmonte en cherchant un sens à la vie et de son mystère. À la veille de rentrer au Canada, en septembre 1832, Bédard est subitement atteint d'une violente hémorragie pulmonaire et le 14 avril 1833 il décède à Paris à l'âge de 27 ans seulement.

Bien qu'il soit mort avant la rébellion, il y a lieu de croire que Bédard aurait soutenu le parti patriote. Malgré son jeune âge, Joseph-Isidore Bédard cherche et trouve des réponses aux multiples questions qu'il se pose comme poète, citoyen, député et être humain. Par son chant Sol canadien ! Terre chérie qui a été édité une trentaine de fois au Canada, sa pensée lui a survécu. Il est l'exemple du jeune Canadien audacieux, épris de son pays et désireux d'en améliorer le sort.

Bibliographie

Nouveau Recueil de poésies, romances, vaudevilles de Joseph Roch-Lettoré ; Montréal, 1934

Recueil de littérature canadienne de James Haston ; Montréal, 1848-1850

Recueil de chansons canadiennes et françaises d'Alphonse Lusignan ; Montréal, 1859

Emmanuel Barbier

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 1936 fois depuis le 20 mai 2000

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca