• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - BEAUBIEN, PIERRE
 BIOGRAPHIE  Partager      
BEAUBIEN, PIERRE
Article diffusé depuis le 20 mai 2000
 




Nom du père : Jean-Louis Beaubien

Nom de la mère : Marie-Jeanne Manseau

Épouse : Marie-Justine Casgrain

Date et lieu de naissance : Le 13 août 1796 à Baie-du-fèvre (Baieville, Québec)

Date et lieu de décès : Le 9 janvier 1881 à Outremont, (Montréal, Québec)

Professions : Médecin, Homme politique et propriétaire foncier

Fonction lors des Rébellions : Médecin

Bibliographie: - Robert Rumilly, Histoire d'Outremont, 1875-1975 (Montréal,1975) ,14

- " Le Dr Beaubien ", L'Union médicale du Canada (Montréal), 10 (1881) :96

- L.-D. Mignault, " Histoire de l'école de médecine et de chirurgie de Montréal ", L'Union médicale du Canada, 55 (1926): 597-674.

Fils d'un cultivateur, Pierre Beaubien préfère cependant étudier la médecine. Malgré une carrière médicale intense, il s'implique activement en politique en plus d'être très présent dans le monde des affaires.

Il étudie au séminaire de Nicolet entre 1809 et 1815. Par la suite, il entre au Petit séminaire de Montréal pour y étudier en philosophie. Finalement, il complète des études en médecine et en littérature à l'Académie de Paris. Après quelques années de travail dans divers pays européens, il revient au Canada et obtient la licence l'autorisant de pratiquer la médecine. Il pratique sa profession dans plusieurs hôpitaux de Montréal.

Pierre Beaubien est le premier professeur de la clinique médicale de l'Hôtel-Dieu de Montréal et il restera en poste pendant plus de 50 années, soit de 1829 à 1880. De plus, à compter de 1849, il enseigne également à l'école de médecine et de chirurgie de Montréal. Au début des années 1860 il devient le président de cette école. Finalement, il occupe le poste de médecin en chef de la prison de Montréal de 1849 à sa mort. Le docteur Beaubien est l'un des premiers à introduire l'usage du stéthoscope au Canada.

Sous l'union du Haut et du Bas-Canada, il commence sa vie politique. Il est député du comté de Montréal à l'Assemblée législative de la province du Canada de 1843 à 1844. Par la suite, il représente le comté de Chambly pendant deux ans ou il participe activement au développement des moyens de communication. Finalement, il est nommé conseiller à la ville de Montréal de 1843 à 1846 et il devient échevin en 1847.

Son implication dans le développement de l'Ouest de Montréal est importante. Il est effectivement un propriétaire foncier possédant de nombreux actifs et il participe activement à tous les projets surtout dans le secteur d'Outremont. M. Beaubien est également associé à M. Louis-Hippolyte Lafontaine et M. Joseph Bourret dans le domaine de l'immobilier. Il collabore à la mise sur pied de la Banque du Peuple et fait partie de son conseil d'administration.

Même s'il n'a pas connu une grande carrière politique, M. Pierre Beaubien a marqué le développement de l'île de Montréal au milieu du XIXe siècle. Son implication à l'époque des rébellions n'est pas bien définie mais nous pouvons supposer un appui aux patriotes grâce à sa fortune.

Steeve Belley

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 2426 fois depuis le 20 mai 2000

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca