• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - BALDWIN, ROBERT (1804-1858)
 BIOGRAPHIE  Partager      
BALDWIN, ROBERT (1804-1858)
Article diffusé depuis le 20 mai 2000
 




Nom du père : William Warren Baldwin

Nom de la mère : Margaret Phoebe Willcocks

Épouse : Augusta Elizabeth Sullivan

Date et lieu de naissance : 12 mai 1804 à York Haut-Canada

Date et lieu de décès : Le 9 décembre 1858 à Toronto

Profession : Avocat et homme politique

Fonction aux moments des troubles : Avocat

Bibliographie: - G.E. Wilson, The life of Robert Baldwin; a study in the struggle for responsible government (Toronto, 1933) - R. M. et Joyce Baldwin, The Baldwins and the great experiment (Don Mills, 1969)

-Stephen Butler Leacock, Baldwin, Lafontaine, Hincks : responsible government (Toronto, 1910).

Robert Baldwin, fils aîné de William Warren Baldwin grand homme d'affaires du Haut-Canada, deviendra avocat et un des homme politique les plus influents du Haut-Canada. Pendant les rebellions de 1837-1838, il s'acharnera à défendre les rebelles, mais sa plus grande contribution sera certainement de promouvoir les relations entre les francophones et anglophones du Canada-Uni sous le régime de l'Union.

Il étudie à York avant de commencer une carrière d'avocat. Il obtient son admission au barreau en avril 1825. À ce moment, même s`il ne s'intéresse guère à la politique, il s'implique par devoir. Lorsque le nouveau Lieutenant-gouverneur du Haut-Canada, Sir Francis Bond Head lui demande d'entrer au Conseil, il refuse d'abord pour finalement accepter le poste à sa deuxième demande. Il présente toutefois sa démission après trois mois pour retourner à ses fonctions d'avocat. Il s'attache alors tout particulièrement la défense des rebelles, tout spécialement lors de la défense de Thomas David Morrison.

Le comte de Durham, lors de sa nomination au poste de Gouverneur en chef par la Couronne britannique, sait qu'un règlement de la question haut-canadienne passe par Robert Baldwin. À son retour en politique en 1840, le grand exploit de Baldwin a été de permettre la nomination de quatre Canadiens français au Cabinet du gouvernement. De plus, il a obtenu le pardon pour plusieurs patriotes dont leur chef, Louis-Joseph Papineau, auprès de la Grande-Bretagne. Il institue même des alliances avec les Canadiens français au risque de perdre sa popularité dans le Haut-Canada. Par ailleurs, il contribue de manière significative à l'élection de Louis-Hippolyte La Fontaine dans la circonscription de 4th York. M. Baldwin a sûrement légué un principe très important au Canada: " LA NÉCESSITÉ D'UNE COOPÉRATION FRANCOPHONE-ANGLOPHONE POUR MAINTENIR UN CANADA UNI ".

Lors des élections en octobre 1842, M. Baldwin perd dans deux circonscriptions du Haut-Canada et est obligé de se faire élire dans Rimouski au mois de janvier 1843. Il crée ainsi un précédent et des liens différents entre l'est et l'ouest canadien. M. Baldwin et M. La Fontaine sont souvent considérés comme les deux premiers véritables Premiers ministres du Canada. Baldwin a contribué à la réforme du système judiciaire du Haut-Canada. Après 11 ans de vie politique, il prend sa retraite en 1851. Nous pouvons dire qu'il était peu compris par la plupart de ses concitoyens mais qu'il était certainement honoré et respecté de tous. Lors de ses funérailles, le 13 décembre 1858, une très grande foule se déplaça pour le remercier de sa contribution politique à l'unification des deux Canadas.

Pour conclure, M. Baldwin a définitivement été un artisan de la structure qui a mené à l'entente sur la confédération canadienne. Ses efforts ont permis aux Canadiens français de s'impliquer et de participer activement dans le processus décisionnel de la politique canadienne. Son implication directe a également permis aux Patriotes exilés de revenir au Bas-Canada. Baldwin souhaitait établir une bonne entente entre les francophones et les anglophones et éliminer les abus du pouvoir exercé par l'oligarchie anglophone qui utilise la force militaire pour imposer son pouvoir.

Steeve Belley

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 2579 fois depuis le 20 mai 2000

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca