• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - <i>Le Populaire.</i> Analyse d'un journal loyal
 ANALYSE 
     
Le Populaire. Analyse d'un journal loyal
Article diffus depuis le 20 mai 2000
 




La p閞iode r関olutionnaire de 1837-1838 donne naissance une presse qui veut atteindre le peuple, mais surtout l'orienter. Telle est l'histoire du Populaire (Beaulieu et Hamelin,1973: 98) Le Populaire d閎ute sa publication le 10 avril 1837. L'閝uipe qui le cr閑 est compos閑 du fondateur et propri閠aire L閛n Gosselin, d'un autre propri閠aire, Cl閙ent-Charles Sabrevois de Bleury, des imprimeurs John Lovell, Ronald Macdonald et Joseph Guibord et du r閐acteur Hyacinthe (Poirier) Leblanc de Marconnay. Il est not que, dans la cat間orie des imprimeurs, pour des raisons inconnues, Lovell et Macdonald cessent d'imprimer le journal qui ne para顃 pas du 16 mars au 12 avril 1838. C'est ce moment que Guibord, la demande de Marconnay, d閏ide de l'imprimer, mais avec la prudence de l'anonymat, jusqu'au 2 mai 1838 (Beaulieu et Hamelin,1973: 93-94).

Ce journal bihebdomadaire ne pr閟ente pas une facture particuli鑢e. Sur ses quatre pages s'aligne la mati鑢e propre aux journaux de l'閜oque. La place des affaires provinciales que suscitent les 関閚ements d'alors y prend une place pr閜ond閞ante (DBC :382). Malgr sa structure changeante, on y retrouve de la po閟ie et de la litt閞ature canadienne, des articles sur les affaires du Canada, des correspondances, souvent des lettres d'opinion sur la situation canadienne, une rubrique vari閠, des annonces, les affaires religieuses, des listes de noms de gens qui doivent des rentes et des chroniques sur les conditions du journal.

Dans le contexte des r閎ellions, Le Populaire tente de garder le juste milieu. Il est en faveur du respect des autorit閟 en place, mais il consid鑢e de son devoir de les critiquer et de les 閏lairer. Selon Le Populaire, tous les malheurs viennent des extr閙istes; la ligne de partage de ses sympathies n'est donc pas de nature ethnique. Apr鑣 avoir soutenu l'action de Papineau, il la combat et condamne l'insurrection, tandis que sous Colborne il se rapproche des Patriotes. En fait, Le Populaire tente de d閒endre une position centriste et mod閞閑 mais, comme il r閍git coup par coup, son combat le porte parfois un peu plus droite ou en peu plus gauche. (DBC :383).

Il est vrai que par ses articles contre l'insurrection, il est qualifi de loyaliste. Par exemple, on peut y lire un article sur le rassemblement de la Place d'Armes qui d閚igre les Fils de la Libert. Il d閚once l'ill間alit de l'association, les discours qui ne peuvent tenir la patrie paisible et la r閍ction exag閞閑 des Patriotes contre les enfants, d'apr鑣 ses sources, qui lan鏰ient des roches (Le populaire nu.91). De plus, on y publie un article sur la conduite inf鈓e de Papineau qui fuit pour ne pas 阾re emprisonn (Le populaire nu.95). En outre, les listes publi閑s deviennent l'objet de d閘ation des coupables (patriotes) restant punir (Le Populaire nu.103). Enfin, comme dernier exemple du loyalisme du journal pendant l'insurrection, un article d閚once les vols et l'esprit de vengeance des Patriotes (Le Populaire nu.98).

La position du journal l'oblige r閕t閞er sa profession de foi: "Le Populaire est lib閞al par son essence, et loyal par ses effets; il offre au bon gouvernement tout l'appui qu'il doit attendre des sujets qui n'envisagent que la prosp閞it d'un pays" (DBC :383). Le Populaire a subi les contrecoups d'une conjoncture difficile. Il appara顃 le jour o sont connues dans le Bas-Canada les r閟olutions de Lord John Russell, et sa disparition co飊cide avec le d閜art de Lord Durham pour l'Angleterre (DBC:383). Il a pass travers le temps en impr間nant une ambigu飔 dans l'esprit des gens au sujet de sa position politique (Beaulieu et Hamelin,1973:103).

Linda Marcotte

Beaulieu,A., Hemelin, J., La presse qu閎閏oise des origines nos jours, Tome Premier 1764-1859, Qu閎ec, PUL, 1973, 268p.; Leblanc de Marconnay, H., Le Populaire, Montr閍l, Lovell-Macdonald, 1837-1838. ; Paquin, M et H. Filteau, DBC, vol. 7, Qu閎ec, PUL, 1988, 1166p..

 

Recherche parmi 15772 individus impliqu閟 dans les r閎ellions de 1837-1838.

 



Consult 4255 fois depuis le 20 mai 2000

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca