• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - GERRARD, Samuel (1767-1857)
 BIOGRAPHIE  Partager      
GERRARD, Samuel (1767-1857)
Article diffusé depuis le 18 octobre 2001
 




Né en Irlande, peut-être dans le comté de Kilkenny, en 1767.

Vint s'installer à Montréal vers 1785. Fit le commerce des fourrures, d'abord avec les régions du Témiscamingue et du sud-ouest de Michillimakinac (Mackinac Island, Michigan), plus tard avec les territoires situés au nord et à l'ouest des Grands Lacs jusque dans l'Athabasca. Participa à la création et à l'exploitation de diverses sociétés, notamment de la Grant, Campion and Company en 1791, puis, en 1795, de ce qui allait devenir la Parker, Gerrard, Ogilvy and Company; fut en rapport avec la North West Company. Actionnaire, jusqu'en 1832, de la Michilimackinac Company. De 1817 à 1821, fit partie d'un regroupement commercial à l'origine de la mise sur pied de trois sociétés, à Londres, Québec et Montréal, qui s'occupaient d'import-export pour le commerce de gros ou de détail. Engagé aussi dans les secteurs de la navigation, de la spéculation immobilière et, après 1821, du crédit. Président de la Banque de Montréal de 1820 à 1826; cofondateur, administrateur, puis président en 1856 de la Banque d'épargne de Montréal; détint une part importante de la Banque du Canada jusqu'en 1831. Représentant, dans le Haut et le Bas-Canada, de l'Alliance British and Foreign Life and Fire Assurance Company of London. Acquit, en 1841, les seigneuries de Lanaudière et de Carufel.

Fut membre du Conseil spécial du 2 avril 1838 jusqu'à la dissolution de ce conseil, en juin, et à nouveau du 2 novembre 1838 jusqu'à l'entrée en vigueur de l'Acte d'Union, le 10 février 1841.

Officier de milice. Juge de paix. Franc-maçon. Trésorier, vice-président (1835-1837) et président (1837-1857) du Montreal General Hospital. Président de la Société d'école anglaise et canadienne de Montréal, ainsi que de la Montreal Auxiliary Bible Society.

Décédé à Montréal, le 24 mars 1857, à l'âge de 89 ou de 90 ans.

Avait épousé dans l'église anglicane Christ Church, à Montréal, le 11 novembre 1792, Ann Grant, fille du trafiquant de fourrures John Grant et d'Anne Freeman. Beau-frère par alliance de Jacob Jordan (fils). Une de ses filles épousa un fils de John Forsyth.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 1381 fois depuis le 18 octobre

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca