• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - Charles-Clet Raizenne
 BIOGRAPHIE  Partager      
Charles-Clet Raizenne
Article diffusé depuis le 7 mars 2008
 




Fils de Clémence Guindon Setawas et du patriote de Saint-Benoît, Ignace Raizenne (1771-1850), le notaire Charles-Clet Raizenne épouse Sophie-Rose Gauthier le 8 février 1831 et est admis notaire le premier mars 1844 . Le 20 mars 1834 il participe à une nomination lors d'un rassemblement patriote sur le parvis de l'église de Saint-Benoit, comté Deux-Montagnes, où Jean-Olivier Chénier est présent.

http://genealogiequebec.info/testphp/info.php?no=179416



Sophie-Rose Gauthier et Charles-Clet Raizenne.
Cette maison de Rigaud a appartenu à Charles-Clet Raizenne, de son vrai nom Rising, puis au notaire Antoine Phaneuf, de son vrai nom Farnsworth. Les premiers Raizenne du Québec originent de deux massacres consécutifs commis en Nouvelle Angleterre en 1704 par les Blancs et leurs alliés amérindiens.  Amenés comme prisonniers dans Deux-Montagnes, ils furent élevés par les autochtones. Ce sont des Setawas, mot Iroquois signifiant "comme nous". Clet Raizenne parlait probablement Iroquois, tout comme son père Ignace.

André Quesnel

 



La maison de Charles-Clet Raizenne à Rigaud.

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 4809 fois depuis le 7 mars 2008

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca