• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - L'h閞itage patriote en p閞il : la rue Bleury disparait Montr閍l
 ACTUALITE 
     
L'h閞itage patriote en p閞il : la rue Bleury disparait Montr閍l
Article diffus depuis le 22 octobre 2006
 


La ville de Montr閍l a donc d閏id que le nom d'avenue Robert-Bourassa devait supplanter la m閙oire du patriote Cl閙ent-Charles Sabrevois de Bleury.

Les tergiversations propos de la d閟ignation d抲ne art鑢e destin閑 comm閙orer le dixi鑝e anniversaire de la mort de l抏x-premier ministre Robert Bourassa risquent finalement de conduire la ville de Montr閍l gommer de notre h閞itage un nom pourtant charg d抙istoire.

Nul doute que la r閒ection de l掗changeur des Pins, qui fait d閟ormais en sorte de directement relier l抋venue du Parc la rue Bleury est derri鑢e cette d閏ision qui aura pour effet de fusionner les deux toponymes. Or cette originalit m閞ite pourtant d掙tre conserv閑. l抜nstar du mod鑜e europ閑n o les changements de noms aux intersections sont fr閝uents, les exemples 閝uivalents Montr閍l sont devenues rarissimes et donc pr閏ieux. Il n抷 a plus notre connaissance qu抋venue Cristophe-Colomb (qui devient Parc-Lafontaine au sud de Rachel et Amherst au sud de Sherbrooke) et avenue du Parc (qui devient Bleury au sud de des Pins et Saint-Pierre au sud de Viger) pour rappeler ce trait pittoresque. C抏st qu掄 la fin du XIXe si鑓le la ville de Montr閍l ne s掗tend pas encore au nord d抋venue des Pins. Les villes de Saint-Jean-Baptiste et de Saint-Louis (Mille-End) avaient donc d閟ign de noms diff閞ents le prolongement des avenues montr閍laises. La trace de ces fusions municipales d抲n autre 鈍e avait ainsi perdur travers ces quelques noms de rues qui changent, m阭e si leur trac se poursuit. Uniformiser le nom d抋venue du Parc et celui de rue deBleury effacera brutalement l抲n des rares rappels de l掗poque o Montr閍l s掗difiait au gr des fusions municipales. C抏st donc non seulement un contre sens historique mais 間alement irrespectueux envers les r閟idents des anciennes villes, soucieux de conserver une part de leur patrimoine local.

Va encore pour avenue du Parc, traduction lib閞ale de Park avenue, mais, de gr鈉e, laissez-nous rue Bleury ! Peu de noms sont en effet autant charg閟 d抙istoire que celui de cette art鑢e de l抋ncien faubourg Saint-Antoine. Se rappelle-t-on que c抏st rue Bleury que se retrouvaient 蒻ile Nelligan, Louvigny de Montigny, Charles Gill et le groupe des 珷Six 閜onges牷 au caf Ayotte l m阭e ou l抜llustre po鑤e composa L抜vresse du vin ? Le nom de Bleury symbolise aussi l掗pop閑 du Red Light de Montr閍l et l抙istoire de la musique et des arts visuels au Qu閎ec. Qu抩n pense au l間endaire th殁tre Imp閞ial (1430, rue Bleury), celui du Ges (1200, rue Bleury) ou au c閘鑒re studio de photographie de William Notman (autrefois au coin de Saint-Anto頽e). Rue deBleury est ensuite associ閑 l抙istoire de l抜mprim au Canada: la Mercantile Printing Company et, bien s鹯 l掗difice Southam (Montreal Star) plus au nord. La rue Bleury est m阭e synonyme d抙istoire militaire. Pensons l扐rsenal de la 獴lack Watch, o r閟idait le Royal Highland Regiment (2067, rue Bleury), ou la c閘鑒re bagarre du 4 juin 1944, alors que des marins canadiens y affrontent les 玓oot-Suiters canadiens-fran鏰is durant la Seconde Guerre mondiale. Et combien de familles d抩rigines diverses, associ閑s aux 閏oles de musique, aux arts et m閠iers, l抲niversit McGill et dont les noms demeurent indissociables de celui de rue Bleury.

Mais la rue deBleury nous est surtout pr閏ieuse cause de son nom m阭e. Arriv閑 en Nouvelle-France au moment de la guerre de la Conqu阾e, la famille des Sabrevois de Bleury s抜llustre d抋bord sur les champs de batailles avant d抜nvestir les seigneuries et les professions lib閞ales. Le plus c閘鑒re d抏ntre eux, Cl閙ent-Charles Sabrevois de Bleury (1798-1862), fut d抋illeurs le dernier conserver la particule de Bleury son nom. Avocat montr閍lais et d閜ut du parti patriote en 1834, de Bleury fonde aussi Montr閍l, en pleine r閎ellion patriote, le journal Le Populaire, alors que la libert de presse est s関鑢ement contr鬺閑. D抋bord proche de son chef Louis-Joseph Papineau, il ose l抋ffronter en publiant en 1839 une R閒utation de l'閏rit de Louis Joseph Papineau [...]. DeBleury demeura ensuite intimement associ l抙istoire de la m閠ropole. Or, aucun autre lieu Montr閍l ne porte plus son illustre nom.

En acceptant de revenir sur sa d閏ision et de conserver son nom actuel la portion sud de l抋venue du Parc, la ville de Montr閍l ferait donc preuve d抲ne grande sagacit. C抏st vrai, cela fera en sorte que l抋venue Robert-Bourassa ne croisera jamais la rue Ren-Levesque. Mais n抏st-ce pas l justice ? Les deux hommes d捝tat n抩nt-ils pas pass leur carri鑢e chercher s掗viter ?

 

Recherche parmi 15772 individus impliqu閟 dans les r閎ellions de 1837-1838.

 



Consult 7423 fois depuis le 22 octobre 2006

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca