• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - Lettre de Papineau sa femme ( A P Q P - B : 1 6 h ) (Copie dactylographi閑.) Qu閎ec 14 f関rier 1826
 CORRESPONDANCE 
     
Lettre de Papineau sa femme ( A P Q P - B : 1 6 h ) (Copie dactylographi閑.) Qu閎ec 14 f関rier 1826
Article diffus depuis le 28-mars-04
 




Ma ch鑢e Julie. J'apprends l'instant, par la lettre que je re鏾is de mon cher Papa, qui t'a vue est un peu moins en mauvais ordre, que tu peux cacher sous ton voile, faire la partie de carte ce qui te donne un moment de distraction l'ennui que t'a souvent laiss l'inaction forc閑, laquelle contre ton habitude et ton gout, tu t'es vue r閐uite. Je crains que mes chers petits enfans n'aient souffert de tes longs loisirs; ne sachant que faire, tu auras, pour passer le tems allong leur pri鑢e un point qui leur aura caus des redoublements de ce baillement qui commence pour le pauvre petit Lactance au premier mot de sa paten魌re. Comme cette affection singuli鑢e ne peut d閞iver de ses parens, vu que la M鑢e prie toujours avec plaisir, et que le p鑢e ne ba頻le pas en priant, par la bonne raison qu'il ne le fait pas avec abus, par exc鑣 tu moins, il faut que ce tienne son organisation physique; qu'il y ait chez lui une singuli鑢e correspondance entre les muscles de son genou et ceux de sa m鈉hoire que lorsque l'un se plie l'autre se d閠end n閏essairement. C'est une excellente constitution organique pour la politique tans un pays libre: il en r閟ultera que l'on ne pourra pas le trainer faire des g閚uflexions devant les grands de la terre, car il ne pourra les faire sans l'accompagner d'une vilaine grimace qui le chassera de leur pr閟ence. Vive mon petit patriote--Je vois que la Patrie aura des D閒enseurs quand nous n'y serons plus. Tr鑦e de badinage. Je suis afflig de te voir souffrir d'un mal si 235 opini鈚re je te prie instamment de ne n間liger aucune pr閏aution qui puisse te rendre le plut魌 possible un 閠at de parfaite sant; les fleurs auront gagn ce que tu n'as pas pu coudre; elles sont j'en suis s鹯 fra頲hes & brillantes comme aux plus beaux jours du printems, je les vois avec d'autant plus de plaisir comme je vois avec chagrin les bandeaux et les voiles qui te cachent. Am閐閑 continue t-il ses dessins; sa sant veut qu'il ne s'y applique pas trop opini鈚rement, Embrasse les bien mes chers petits enfans, je m'en ennuie & de toi donc ? L'on a chant ce matin le service de pauvre Mr Plant et, en sortant de l'Eglise, la plupart de ses amis, dans une cinquantaine de voitures, accompagnent son corps pour l'enterrer dans l'間lise de Ste Foy, selon qu'il en avait plusieurs fois exprim le d閟ir de son vivant. Je devais y aller, mais j'ai re鐄 ce matin avis du gouverneur qu'il d閟irait me voir une heure ce qui m'a emp阠h d'aller en campagne, J'閏ris avant d'aller chez lui. Je pr関ois & crains que l'on ne veuille recommencer les chicanes et les difficult閟 sur les questions de finances. Je sais, longtems avant ce jour que, lorsque Milord 閠ait en Angleterre, il avait obtenu une lettre de censure contre Sir Francis Burton, pour avoir sanctionn l'acte d'appropriation de l'an dernier, parcequ'il ne contenait pas la reconnaissance formelle que le revenu de la 11(e) 閠ait appropri. Je devine et conjecture que l'on veut me faire part en myst鑢e, d'un secret 関ent depuis longtems, et conclure de cette marque de d閒閞ence que je dois faire mes efforts pour adopter ce principe; l'on aura du chagrin de se voir forc malgr soi demander quelque chose qui ne serait pas agr閍ble l'Assembl閑, mais l'on est enchain suivre les ordres & les instructions du Roi (l'on ne dira pas qu'ils ont 閠 sollicit閟) mais je dirai que ceux qui ont eu l'influence de les obtenir doivent avoir l'influence de les faire r関oquer ou souffrir les inconv閚iens qui les doivent suivre. L'estimation des d閜enses de l'ann閑 est pr閜ar閑 et doit nous 阾re pr閟ent閑 sous peu, peut-on esp閞er que l'on y verra les sacrifices, que les principes de Justice commandent l'amour propre l'avarice de nos fonctionnaires Publics. Ils veulent perp閠uer les abus, ils sentent qu'ils ne le peuvent pas faire de vive force, et ils veulent chercher ruser avec des hommes qui ne peuvent plus avoir de confiance dans leur probit, leurs protestations, leurs sermens m阭es s'ils s'engageaient par serment ne pas nous tromper et demandaient de nous que nous fissions des sacrifices du plus l間er de nos droits, sur la confiance qu'ils nous auraient inspir閟. La Gazette d'aujourd'hui donnera les r閟olutions de la Chambre relativement l'ind閜endance des Juges mais ne donnera pas les d閎ats. Ils ont 閠 int閞essans et fixent l'opinion publique un point qu'elle ma顃rise les l鈉hes. Mr. Vali鑢es, sous les yeux de ses Electeurs apr鑣 avoir essay trouver bonnes les propositions de Mr Stuart, a fini par les trouver insuffisantes, puis a vot contre apr鑣 deux jours de discussion et d'efforts, la puissance de l'administration a r閡ni cinq membres en tout. -- Stuart a 閠 abreuv de d閎oire & d'humiliations. Cuvillier, avec son imperturbable sang froid, l'a accabl en lui rappelant combien il se trouvait en contradiction avec lui-m阭e, en pr閠endant aujourd'hui qu'il pouvait y avoir des raisons, qui n'existaient pas en Angleterre, de conserver ici les Juges dans les Conseils, parce que l'on y manquait d'un nombre suffisant d'hommes 閏lair閟 pour tous les emplois publics; le plus impudent de tous les hommes n'a pu s'emp阠her de rougir de rage et de honte & de mal balbutier sa d閒ense. Je crois qu'il est d間out de son r鬺e qu'il a jou sans habilet et sans prudence, et que l'Administration sentira que la morgue inflexible de son agent ne peut que la desservir. Il n'y tiendra pas longtems, Adieu ma ch鑢e Julie j'ai grand h鈚e de recevoir une lettre de toi. Je remercie mon cher papa d'阾re si bon correspondant. Je verrai la famille de Mr Plante apr鑣 midi. Il n'y avait pas trois heures qu'il 閠ait mort que sa charge 閠ait donn閑. Il ne faut pas bl鈓er n閍nmoins Plamondon. Sa pr閏ipitation aurait 閠 ind閏ente, si il avait 閠 solliciter. Mais le gouverneur qui l'a fait mander pour la lui offrir est excusable parce qu'il voulait se d閘ivrer de l'importunit de la foule des Solliciteurs, qui se croient propres tout, demandent tout, font valoir tous leurs refus pass閟 comme un titre qui ferait d'un refus de plus un acte d'injustice. Plamondon est un homme d'esprit voila presque la premi鑢e fois que Milord en distingue de cette tournure, il a de la ponctualit dans les affaires, il fera son devoir et si ses infirmit閟 l'閘oignaient du bureau, sa place le ferait vivre, il se promet bien de se conduire de mani鑢e conserver quelque chose sa famille. Mais h閘as trois minutes avant sa mort, Mr Plante 閠ait plus excusable de se promettre un long avenir que ne l'est Plamondon. Adieu, ma bonne, je t'embrasse de tout mon coeur et mes chers enfans & mon cher Papa, Ton bon ami L.J.P.

 

Recherche parmi 15772 individus impliqu閟 dans les r閎ellions de 1837-1838.

 



Consult 1593 fois depuis le 28-mars-04

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca