• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - Journée nationale des patriotes :L'Union des forces progressistes appuie l'initiative du gouvernement
 ANNIVERSAIRE  Partager      
Journée nationale des patriotes :L'Union des forces progressistes appuie l'initiative du gouvernement
Article diffusé depuis le 04-mar-2003
 




Journée nationale des patriotes :L'UFP appuie l'initiative du gouvernement

vendredi 6 décembre 2002, par Molly Alexander , Pierre Dostie. Un texte tiré du site de l'Union des forces progressives, http://www.ufp.qc.ca/article.php3?id_article=96

Montréal, 6 décembre 2002. « Une fois n'est pas coutume, mais nous saluons l'initiative du premier ministre d'en finir avec le Victoria Day, celle qui inaugura son long règne par la répression des patriotes insurgés. L'instauration de la journée nationale des patriotes est un devoir de mémoire surtout dans un pays ou l'histoire tant nationale que continentale et mondiale est si peu enseignée » de souligner Pierre Dostie, co porte-parole de L'Union des Forces Progressistes.

Molly Alexander explique pour sa part que « c'est au nom des valeurs républicaines et démocratiques que les patriotes ont pris les armes pour combattre l'empire colonial britannique. C'est en s'inspirant de ces valeurs que notre jeune parti a choisi de reproduire les couleurs des patriotes dans son logo ».

L'UFP suggère qu'un large quadrilatère au Pied du Courant, à Montréal, devrait être exclusivement consacré à un mémorial dédié à l'étude de l'histoire des patriotes et de leur programme, très progressiste pour l'époque : laïcité, école publique, droits démocratiques, approche civique et inclusive de la nation qui ne se limitait pas aux Canadiens français et aux catholiques. « Il faut être ignorant ou de mauvaise foi pour voir dans cette commémoration un geste ethnocentrique » de s'indigner les portes-paroles de l'UFP faisant allusion aux propos malheureux de Monsieur Tyler. « Les nombreux patriotes d'origines irlandaises luttaient pour la république. A ce compte là, M. Tyler devrait taxer d'ethnocentrisme, la révolte au haut Canada et pourquoi pas l'insurrection des métis du Manitoba et les mouvements de libération de Simon Bolivar en Amérique latine, ou l'insurrection des Haïtiens contre Bonaparte... ». L'historien Gérard Bouchard ajoute dans Le Devoir du 2 décembre dernier, que « les valeurs les plus fondamentales et les plus estimables de l'occident étaient à l'origine du mouvement ; (...) tous les citoyens du Québec (et d'ailleurs) peuvent trouver dans ce chapitre de notre passé un profit quelconque, une riche matière à réflexion ».

Commentant la présence des locaux de la SAQ à cet endroit, les portes-paroles de l'UFP ironisent : « le Québec est sans doute le seul endroit au monde ou l'on a installé un entrepôt d'alcool dans des lieux historique d'une telle importance. Triste symbole ».

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 2706 fois depuis le 04-mar-2003

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca