• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - Nos prix ORANGE et CITRON propos de la couverture de presse de la proclamation de la F阾e nationale des Patriotes
 ACTUALITE 
     
Nos prix ORANGE et CITRON propos de la couverture de presse de la proclamation de la F阾e nationale des Patriotes
Article diffus depuis le 30-nov-2002
 




Semaine faste pour ceux et celles qui s抜nt閞essent l抙istoire des R閎ellions de 1837-1838. En trois jours seulement on nous annonce rien d抲ne moins que (1) un mus閑, (2) une f阾e et (3) un gros livre !

1. Le mus閑 d抋bord ! La SAQ fait actuellement construire un mus閑 d閐i uniquement l'histoire des Patriotes. Ce petit mus閑 sera situ enti鑢ement dans le sous-sol de la Prison du Pied-du-Courant Montr閍l, au coin de Notre-Dame et deLorimier. Il sera r閍lis en m阭e temps que la nouvelle Galerie des Gouverneurs puisque, d鑣 le 3 d閏embre prochain, se termine l'appel d'offre concernant tout le mat閞iel d'exposition; la fin des travaux de la PHASE I 閠ant fix閑 en avril 2003 par la SAQ. Donc juste temps pour le lundi pr閏閐ant le 25 mai 2003 !

Bravo, il faut se r閖ouir. Deux questions cependant. Le sous-sol de la Prison du Pied-du-Courant n抏st-il pas minuscule et la SAQ ne souhaite-t-elle pas ainsi simplement faire taire la critique qui r閏lament depuis longtemps que ce lieu historique (l o douze Patriotes furent pendus en 1838 et 1839) soit de nouveau accessible au public.? Deuxi鑝e question. Cette information n抋 fait l抩bjet d抋ucun avis public, ni de consultation. La SAQ a-t-elle d閖 arr阾 le type de 玬ise en valeur qu抏lle entend faire du site ? Les intervenants du milieu les autres mus閑s d閖 consacr閟 aux r閎ellions en particulier et les r閟idents du quartier Centre-Sud de Montr閍l ne m閞itent-ils pas d掙tre consult閟 ? Pour l抙eure, on se contentera de se r閖ouir et de pr閟umer que la SAQ agira ici encore avec 玬od閞ation.

SOURCES : Philippe C魌 du Regroupement Centre-Sud et Mme Diane Juneau de la SAQ

2. Prix ORANGE et CITRON propos de la couverture m閐ia de la proclamation d抲ne journ閑 nationale des Patriotes.

Ainsi les journalistes ont du refaire leurs classes en mati鑢e historique. Pas besoin d抋voir ratiss tous les m閐ias pour constater que la couverture de l掗v閚ement fut in間ale. Mettons imm閐iatement de c魌 les erreurs proprement historiques commises par les r閐acteurs. On a pu ainsi noter au passage un 玁eilson confondu avec un 玁elson, Victoria n閑 en 1837 ou deLorimier pendu la mauvaise date. Ces erreurs n抩nt rien de dramatique et confirment seulement qu抲ne f阾e des Patriotes aura au moins le m閞ite d掗lever le niveau g閚閞al des connaissances propos de ces 関閚ements. On parle ici plut魌 de prises de position int閞essantes ou, malheureusement, fort mal inspir閑s. Sans plus tarder, allons-y de nos prix ORANGE et CITRON dans la couverture m閐ia de la proclamation d抲ne journ閑 nationale des Patriotes, le 24 novembre dernier.

PRIX ORANGE : The Montreal Gazette

C抏st en effet dans la v閚閞able Montreal Gazette du mardi, 26 novembre qu抩n retrouve la remarque la plus inspirante qu抜l nous a 閠 donner de voir. Le billet sign de Jonathan Makepeace (Westmount) t閙oigne d抲ne ouverture extraordinaire et r閟ume en quelques mots comment tous les Qu閎閏ois et les Qu閎閏oises devraient recevoir l抋nnonce du Premier ministre. Il m閞ite selon nous d掙tre cit au complet.

獻 was in Saint-Denis-sur-Richelieu for this Sunday抯 ceremony commemorating the rebellion of 1837-1838 and was thrilled to hear that the Parti qu閎閏ois is renaming Dollard Day to honour the Patriots of 1837-1838.

The story of the Patriots is much more nuanced than may people think. For example, Louis-Joseph Ppaineau argued strongly against outright indepence for Lower Canada, but when this failed, an officially bilingual republic was declared with an anglophone president named Robert Nelson.

The story of the Patriots was more about democracy, land reform and the separation of church and state than francophones vs. anglophones or federalists vs sovereignists. Isn抰 that the kind of Quebec we all want ?

PRIX CITRON : La Premi鑢e cha頽e de Radio-Canada

Jean Chr閠ien peut se rassurer : il y a belle lurette que Radio-Canada n抏st plus ce 玶ep鑢e de s閜aratistes. Il y est d閟ormais 玹endance de d閚oncer toutes formes d抋ppartenance la nation et de taxer de chauvin et de ringard toute allusion l抙istoire du Qu閎ec. L抋bsence la radio comme la t閘関ision d掗mission consacr閑 l抙istoire le rappelle am鑢ement depuis des ann閑s. Or quiconque a eu le malheur d掗couter la Premi鑢e cha頽e FM de Radio-Canada depuis lundi aura largement trouv motif lancer son poste par la fen阾re. Mardi matin, dans le cadre de l掗mission Indicatif Pr閟ent, l抋nimatrice Marie-France Bazzo et son invit閑, Mme Chantale H閎ert on consacr leur 玍indicatif pr閟ent la proclamation de dimanche. Va encore qu抩n y critique le choix de l掗v閚ement, mais parler d抩pportunisme voire de 玶ecyclage en parlant d抲n anniversaire historique nous a paru ridicule. M. Landry n抋 surtout pas agit par opportunisme dans ce dossier. Pis, il aura fallu dix ans de campagne aux promoteurs du projet pour arriver convaincre le PQ de s抏ngager sur cette voie. Cette d閏ision fut en fait difficile pour le premier ministre, pour la simple et bonne raison qu抜l s抋ttendait justement ce type d抋ttaque. De l part d抲ne journaliste aguerrie comme Mme. H閎ert, cela ne d閚ote pas beaucoup de flaire. De toute fa鏾n on peut convenir qu掄 moins qu抜l soit consacr au 玸hopping branch榛 ou au 玬anger bio, on voit mal comment un anniversaire historique pourrait 阾re autrement accueilli par les 玝ranch閟 du matin de Radio-Canada. 莂 a repris vers midi avec 獿a tribune du Qu閎ec anim閑 par Jean Dussault. Bravo pour le th鑝e, on repassera pour le sp閏ialiste. M. Andr Champagne est un excellent professeur des relations internationales au XXe. Pas 閠onnant qu抜l puisse trouver mi鑦re et pu閞il qu抩n c閘鑒re la r閎ellion de quelques malheureux canadiens-fran鏰is. Heureusement que des intervenants du public ont ad閝uatement remis en perspective la contribution historique des Patriotes, palliant ainsi aux faiblesses de la contre-partie 閐itoriale. 玁otre probl鑝e c抏st qu抩n c閘鑒re encore des perdants opinait M Champagne, s抜mprovisant anthropologue. 獿抙istorien de Br閎euf de rench閞ir le jour m阭e dans le Ottawa Post o, je cite :

獳ndre Champagne, a historian at Jean de Brebeuf College in Montreal, said Landry is trying to appeal to Quebec nationalists in an attempt to boost the ruling PQ's sagging fortunes. ``It's political opportunism, for sure,'' Champagne told CBC Radio. With the ADQ (Action democratique de Quebec) going up in the polls, with nationalism going down the drain, and with the popularity of the PQ government going down the drain, Mr. Landry has to do something.'' Champagne also accused the PQ of playing fast and loose with historical facts, given that the 1837-1838 rebellions were a fight that took place in Upper Canada as well as Lower Canada. Twenty English rebels were hanged in Upper Canada compared with 12 Patriotes, and Champagne added that a number of the Lower Canada rebels were Irish and British.

Mais quelqu抲n a-t-il ni que des 関閚ements 閝uivalents se soient d閞oul閟 en Ontario ?!? Le plus significatif n抏st pas que d抋nthropologue-historien s抜mprovise analyste politique, mais plut魌 que M. Champagne dit l exactement ce que le Canada anglais a envie de se faire dire : qu抜l a raison de se m閒ier du nationalisme qu閎閏ois, de son racisme rampant et de la sournoiserie du PQ. Des 玥istoriens qu閎閏ois de service, le Canada anglais en a toujours entretenu un ou deux depuis 1960. Peut-阾re que Jacques Godbout souhaite prendre sa retraite et que la Fondation Historica cherche un nouveau candidat ?

Radio-Canada nous r閟ervait une derni鑢e surprise dans la couverture de la f阾e du 24 novembre Saint-Denis dans le cadre du Radio-Journal de 8h00, le lundi 25 novembre. Le reportage d捝ric Germain faisait clairement mention du 玞olor discours du patriote de l抋nn閑, M. Pierre Falardeau. Or, en lieu et place d抲n extrait sonore : RIEN. Pas besoin d掙tre journaliste pour s抋percevoir que le reportage original contenait bien un le discours de Falardeau, mais maladroitement retir au terme d抲ne censure 閐itoriale. 蓆ait-ce 玪es crisses de REER et le PH de la piscine qu抩n ne voulait pas diffuser d抲n oc閍n l抋utre ? Pudibonderie, rectitude politique ou simplement une bonne vieille censure savamment d閘ay閑. Reste que si la couverture d抲n 関閚ement historique comme les R閎ellions est g閚閞alement malmen閑 par les journalistes, dans le cas de la Premi鑢e cha頽e de Radio-Canada 鏰 a fris, l抏space de 48 heures, irr関閞ence et la condescendance.

Vous voulez faire conna顃re votre m閏ontentement propos de la couverture de l抋nnonce d抲n jour f閞i en hommage aux Patriotes par la Premi鑢e cha頽e de Radio-Canada? Cliquez l-dessus 鏰 part tout seul !

Ombudsman de Radio-Canada

Ou 閏rivez vous-m阭e quelques mots bien sentis l抩mbudsman de Radio-Canada.

ombudsman@radio-canada.ca


3. Il s抋git d抋bord d抲n gros livre 500 pages recensant plus 1500 individus engag閟 aux c魌閟 des rebelles durant les r閎ellions de 1837-1838. Le livre est d抲ne facture irr閜rochable et se vend un prix modique ($30.00). L抋uteur Alain Messier semble surtout avoir travaill partir des d閜ositions devant les tribunaux militaires et conserv閑s aux Archives nationales du Qu閎ec. Pour le reste, on retrouve sensiblement les m阭es donn閑s que dans le classique de Aegidius Fauteux, Les Patriotes de 1837-1838 (1950). Le grand m閞ite du livre est certainement que presque tous les patronymes canadien-fran鏰is sont repr閟ent閟, de Bouchard Tremblay en passant par Fournier. L抩uvrage sera cependant de peu d抲tilit pour les g閚閍logistes puisqu抜l ne fournit pas le nom des parents ou des enfants. Les BIOGRAPHIEs sont par ailleurs extraordinairement courtes et tiennent parfois en deux ou trois mots (!) Manifestement l抋uteur a favoris le grand nombre aux d閜ends de la densit de l抜nformation. Le choix 閐itorial est par ailleurs critiquable. Si on retient le moindre Andrew Horf d閟ign simplement par 獴arnston, on ne trouve rien sur des pionniers des luttes parlementaires comme Pierre B閐ard ou Louis Bourdages parce qu抜ls n抩nt pas particip aux batailles. Manifestement, le fait d抋voir eu des probl鑝es avec la justice semble le crit鑢e absolu pour m閞iter le titre de Patriote Saluons n閍nmoins le travail 閚orme accompli par M. Messier, un grand 関閚ement pour la petite plan鑤e des r閎ellions.

MESSIER, Alain, Dictionnaire encyclop閐ique et historique des patriotes, 1837-1838. Montr閍l, Gu閞in, 2002. 497p. $29,95

 

Recherche parmi 15772 individus impliqu閟 dans les r閎ellions de 1837-1838.

 



Consult 3324 fois depuis le 30-nov-2002

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca