• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - Congé férié à l'occasion de la Journée nationale des Patriotes
 ANNIVERSAIRE  Partager      
Congé férié à l'occasion de la Journée nationale des Patriotes
Article diffusé depuis le 24-nov-2002
 


Le Premier ministre du Québec, M. Bernard Landry à Saint-Denis, le 24 novembre 2002, proclamant la fête des Patriotes, le troisième lundi de chaque mois de mai.

Communiqué émis par le bureau du
premier ministre, M. Bernard Landry,
le dimanche 24 novembre 2002

Saint-Denis-sur-Richelieu, vendredi 22 novembre 2002  -- Le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, a profité de la commémoration annuelle de la Journée des Patriotes, à Saint-Denis-sur-Richelieu, pour annoncer que cet événement porterait désormais le nom de Journée nationale des Patriotes. Le décret adopté cette semaine par le Conseil des ministres stipule également que cette journée sera dorénavant célébrée le lundi précédant immédiatement le 25 mai. La Journée nationale des Patriotes accédera ainsi au rang de congé férié, puisque ce lundi est déjà un jour chômé, traditionnellement désigné sous le vocable de Fête de Dollard.

« Ce jour férié soulignera la lutte des Patriotes de 1837-1838 pour la reconnaissance nationale de notre peuple, pour sa liberté politique et pour l’obtention d’un système de gouvernement démocratique. Il rappellera notamment les efforts de démocrates éclairés, de Daniel Tracey à John Neilson, d’Armury Girod à Louis-Joseph Papineau. Nous avons choisi d’honorer de cette manière la mémoire des hommes et des femmes qui, depuis l’implantation des institutions parlementaires, en 1791, ont milité pour les droits de la majorité, dont celui du peuple à se gouverner lui-même », a mentionné le premier ministre.

Le remplacement du jour férié de Dollard par la Journée nationale des Patriotes a été motivé par l’existence d’événements marquants de l’histoire du Québec s’étant produits au Québec à cette période de l’année. En effet, au mois de mai 1837, plusieurs assemblées publiques ont eu lieu partout au Québec en réponse à la décision de Londres de rejeter les revendications des Patriotes. Ces derniers réclamaient principalement le contrôle du budget par les élus, l’électivité des ministres et un gouvernement responsable.

Source : Hubert Bolduc, attaché de presse
Cabinet du premier ministre
24 novembre 2002

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 9442 fois depuis le 24-nov-2002

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca